Aller au contenu principal

Embaucher des apprentis pour "préparer l'avenir"

Dans un secteur où l’attractivité est plus que d’actualité, l’apprentissage est une façon de former des jeunes sur le terrain, avec la mission de leur donner l’envie de s’investir en agriculture. Retours d’expérience de deux maîtres d’apprentissage.

Axel Masson, éleveur de limousines à Langon-sur-Cher (41), a formé plusieurs apprentis. Pour lui, qui occupe 2 équivalents temps plein en moyenne sur l’année, il s’agit de faire face à la difficulté de trouver des salariés compétents dans le secteur agricole. « C’est une façon de préparer l’avenir. J’ai créé une entreprise avec différents projets pour que ce soit repris par quelqu’un qui aura la même fibre, ou pour m’associer plus tard. Peut-être avec un ancien apprenti », explique-t-il.

« J’ai l’envie d’aider des jeunes. Je suis formateur mais je veux surtout leur amener l’envie de travailler dans le milieu agricole. Le but est d’être complémentaire par rapport à l’école, de montrer la réalité des choses. »

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’EARL Renard : une exploitation familiale qui sait s’adapter
Après un âge d’or du maraîchage à Saint-Pierre-des-Corps, il ne reste plus que deux exploitations, dont l’EARL Renard.
VALORISER AU MIEUX SES EFFLUENTS D’ÉLEVAGE
Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
La truite a son repaire à Langeais
 Avec l’envie de proposer une offre de poissons de qualité aux consommateurs locaux, Jérémie Bonnissent a repris une ferme piscicole l’année dernière.
« Contractualiser est l’occasion de préciser les choses »
La section régionale lait de la FNSEA CVL organise une série de réunions pour parler de la contractualisation de la viande issue du troupeau laitier.
La démarche de transfert DPB est simplifiée
 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de fonc
Une table ronde pour comprendre le changement climatique
  Au programme de cette réunion qui se tiendra le 7 février à 14 h : le changement climatique et de ses conséquences, avec des intervenants de haut vo
Publicité