Aller au contenu principal
Font Size

Embaucher des apprentis pour "préparer l'avenir"

Dans un secteur où l’attractivité est plus que d’actualité, l’apprentissage est une façon de former des jeunes sur le terrain, avec la mission de leur donner l’envie de s’investir en agriculture. Retours d’expérience de deux maîtres d’apprentissage.

Axel Masson, éleveur de limousines à Langon-sur-Cher (41), a formé plusieurs apprentis. Pour lui, qui occupe 2 équivalents temps plein en moyenne sur l’année, il s’agit de faire face à la difficulté de trouver des salariés compétents dans le secteur agricole. « C’est une façon de préparer l’avenir. J’ai créé une entreprise avec différents projets pour que ce soit repris par quelqu’un qui aura la même fibre, ou pour m’associer plus tard. Peut-être avec un ancien apprenti », explique-t-il.

« J’ai l’envie d’aider des jeunes. Je suis formateur mais je veux surtout leur amener l’envie de travailler dans le milieu agricole. Le but est d’être complémentaire par rapport à l’école, de montrer la réalité des choses. »

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

A la Une de Terre de Touraine du 10 juillet 2020

Les abonnés à Terre de Touraine ont accès à la version numérique feuilletable le jeudi midi précédant la parution de la version papier en

Julien Denormandie, un agronome à l’Agriculture
À sa grande surprise, Didier Guillaume a été démis de ses fonctions le 6 juillet par le Premier ministre, pour être remplacé par Julien Denorm
Préparer un contrôle conditionnalité en ferme
Les éléments à préparer sur une exploitation pour un contrôle lié à la conditionnalité des aides sont différents selon l’organisme en charge d
Enquête sur les tests des « pisseurs »
Les anti-glyphosate québécois retiennent les mêmes éléments scientifiques que les agriculteurs français.
Cris d’alerte sur le glyphosate
Un courrier commun du réseau FNSEA vient d’être envoyé aux députés qui suivent le dossier glyphosate pour rappeler l’impasse qu’engendrerait s
La transformation de l’agriculture en ligne de mire
C’est le 21 juin que la Convention citoyenne pour le climat a rendu son rapport final.
Publicité