Aller au contenu principal

Essai de désherbage mécanique : des résultats nuancés

 Afin de préserver la qualité de l’eau sur le bassin versant de la Manse, la chambre d’agriculture, la FRCuma et le Gabbto organisaient, début octobre, une démonstration technique de désherbage mécanique sur colza.

Cyril Dessard, céréalier à Sepmes, accueillait cette démonstration sur l’une de ses parcelles de 31 ha. « Nous devons être vigilants sur la qualité de l’eau. Il est important de réduire l’usage de la chimie et d’essayer des alternatives », a introduit l’agriculteur, avant de présenter succinctement l’historique de la parcelle. « Nous sommes sur un îlot de 85 ha, à dominance bournais battants. Seuls 31 ha sont aujourd’hui en colza, mais on recense deux précédents : pois et blé tendre (semé le 25 octobre 2022). La paille de blé a été exportée et j’ai pu réaliser deux faux-semis. L’un fin juillet, puis un second début août. Enfin, j’ai appliqué un glypho trois jours avant le semis. J’ai une problématique avant tout ray-grass avec des résistances aux herbicides foliaires qui apparaissent. » La charrue est utilisée occasionnellement sur l’exploitation. Le dernier labour remonte à deux ans.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des vignerons formés aux réglages des outils de travail du sol

Une quinzaine de vignerons et salariés viticoles a bénéficié d’une formation pour apprendre à régler de façon optimale les outils de travail du sol

Semis : une mission presque impossible ?

Semer les cultures de printemps constitue cette année un défi dans plusieurs secteurs du département.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

« Ce dispositif sort l’impulsé du champ “agricolo-agricole” »

 Nathalie Flabeau, responsable de l’équipe stratégie-gestiontransmission à la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, évoque L’impulseur et se

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Publicité