Aller au contenu principal

ETA : bousculade entre foins et préparation de la moisson

L’ETA Bordier, située au nord du département, s’organise pour être sur tous les fronts : fenaison mais aussi moisson qui arrive à grands pas.0

Du côté de l'ETA Bordier

La principale clientèle des établissements Bordier de Beaumont-Louestault est composée d’éleveurs. La sécheresse d’avril puis l’incessante pluviométrie de mai n’ont pas permis de réaliser les chantiers de fenaison dans des conditions favorables. « Nous sommes en retard par rapport à une année normale », précise Alain Bordier, le responsable de l’entreprise. « C’est pourquoi aujourd’hui tout se bouscule. Certes nous arrivons à la phase terminale des enrubannages, mais nous sommes en plein dans les foins. L’ensemble de mon personnel est aujourd’hui dédié à la fenaison. Pour exemple, la presse d’enrubannage travaillait en 2 x 8 la semaine passée. » En effet, même si la qualité des premières coupes est au rendez- vous, le volume a manqué. « Heureusement que la seconde est plus fournie, les stocks de foin devraient se reconstituer dans les fermes, avec une bonne qualité », poursuit Alain Bordier.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Tournesol : « des rendements bons, voire très bons »
La récolte de tournesol touche à sa fin, sur une note positive puisque les rendements sont tout à fait satisfaisants.
Hausse des engrais : quelles marges de manoeuvre agronomiques ?
C’est une question que se posent tous les agriculteurs pour limiter leurs charges, compte tenu du prix très élevé des engrais.
Pommes : calibre et volume impactés par les aléas
A Saint-Aubin-le-Dépeint, les vergers du Gaec des Deux Saints ont subi au printemps dernier le gel et la grêle.
« Un millésime avec une certaine finesse, de belles acidités »
Détour du côté de Chinon, au Domaine de la Massonnière où les vendanges viennent de se terminer.
Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Vendanges : de belles qualités dans les cuves
Les vendanges, en cours ou terminées par endroits, révèlent des pertes importantes liées aux aléas climatiques.
Publicité