Aller au contenu principal

« Il faudrait changer l’image de l’élevage porcin »

Eric Cotineau a épousé l’élevage porcin depuis plusieurs années, et aspire à faire bouger les lignes pour faire évoluer le système actuel. Rencontre d’un jeune installé en Touraine.

A l’EARL Galland, les générations se renouvellent. Une bonne nouvelle pour la filière porcine, qui peine à trouver des repreneurs. Jean-Claude Galland passe la main peu à peu, la retraite totale l’attendant dans deux ans. Son fils et son neveu, Maxime et Romain, sont entrés dans la société il y a quelques années, et c’est au tour d’un nouvel associé d’assurer la transition avant qu’il se retire intégralement. Eric Cotineau arrive de l’Indre, où il a travaillé pendant 15 ans dans une maternité collective de Saint Gaultier, dont il était devenu le responsable.

 

UNE VOCATION INATTENDUE

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Du lait blanc à l’algue bleue
Eleveurs et énergiculteurs, les associés du Gaec de Bré ont mis en route cet été une unité de production aquacole haut de gamme.
Influenza aviaire hautement pathogène : la France élève à nouveau le risque
A ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire.
Témoignage bovin allaitant : cap sur un système vertueux
Eleveur de limousines à Courcelles-de-Touraine, Jonathan Besnard fait évoluer son exploitation petit à petit.
Point moisson des sorghos
Echos de récolte
Le parage parfois négligé, pourtant souvent recommandé
Le parage est un soin qui permet de rétablir les aplombs des animaux.
Oleoappro : la filière colza a de l’avenir
Pour les éleveurs, se fournir en alimentation animale de qualité n’est pas toujours simple.
Publicité