Aller au contenu principal

Droit social
Il a moins de 18 ans : quels impacts pour un salarié saisonnier ?

Les travaux d’été ont démarré et avec eux les embauches de salariés pour pallier ce surcroît de travail. Le point sur les règles applicables pour les mineurs de plus de 16 ans.

Employer un jeune âgé de 16 à 18 ans suppose de prendre en compte différents paramètres. Temps de travail, suivi médical en particulier ne sont pas les mêmes que pour une personne majeure. De plus, certains travaux ne sont pas autorisés. En contrepartie, le salaire peut être soumis à abattement.

 

DES RESTRICTIONS ET FORMALITÉS SPÉCIFIQUES

L’employeur d’un salarié mineur se voit imposer des restrictions. Le jeune ne peut pas travailler plus de 8 h par jour. Après 4h30 d’activité, il doit bénéficier d’une pause d’au moins 30 minutes d’affilée. Quant au nombre d’heures par semaine, il est de 35 heures maximum. Il peut éventuellement être porté à 40 heures (soit 5 heures supplémentaires) après avis de la médecine du travail et de l’inspecteur du travail. Le travail de nuit entre 22 h et 6 h est par contre strictement interdit.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Pulvés : le rythme des contrôles plus serré
Attention, depuis le 1er janvier, les contrôles techniques de pulvérisateurs agricoles sont à effectuer tous
L’entraide, une situation encadrée par la loi
L’entraide est très utilisée entre agriculteurs. Elle implique gratuité, réciprocité et équivalence des échanges.
Une charte pour encadrer le photovoltaïque
Le 19 janvier, la FNSEA, l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture et EDF Renouvelables ont signé une charte visant à assurer un dével
Pac 2021 : ne pas oublier de transférer les DPB !
En cas de reprise de foncier ou de changement juridique intervenu sur une exploitation comme une création de société par exemple, il est impér
ZNT fossés : 2 300 ha perdus pour l’agriculture
La nouvelle carte ZNT applicable en Indre-et-Loire se traduirait par une perte d’environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entrepr
Publicité