Aller au contenu principal

ZNT fossés : 2 300 ha perdus pour l’agriculture

La nouvelle carte ZNT applicable en Indre-et-Loire se traduirait par une perte d’environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La FNSEA 37 étudie les recours juridiques possibles.

Comme ses homologues, la préfecture d’Indre-et- Loire a publié un nouvel arrêté (le 4 décembre 2020), qui « actualise les points d’eau, linéaires et surfaciques, à prendre en compte pour l’application des zones de nontraitement ». Cette nouvelle carte reprend les traits bleus discontinus de la carte IGN.

 

La chambre d’agriculture a fait le compte. En calculant des contraintes seulement sur les 5 mètres des deux côtés, en ne prenant en compte que les cultures et pas les prairies et jachères, cela représente environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La protection contre les maladies et adventices ne sera plus possible, la quasi-totalité va disparaître de la production.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Pac 2023 : un remaniement important des aides couplées
 Au sein de la future Pac, les aides couplées, animales comme végétales, connaissent de nombreux changements.
Pac 2023 : regroupement de la conditionnalité et du verdissement
Les bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE) de la conditionnalité de la Pac actuelle connaîtront quelques modifications avant
Fierbois Tradition : les yaourts qui montent
A Chédigny, l’entreprise de fabrication artisanale de yaourts et produits laitiers surfe sur la demande de produits de qualité.
Ferme expo : une édition de retrouvailles
Qui aurait parié sur une fréquentation de 30 000 visiteurs quelques semaines avant la tenue d’un salon qui a trouvé son public ?
Concours prim’holstein : « voir le fruit de notre travail »
Samedi 20 novembre se tiendra le traditionnel concours de vaches prim’holstein.
Bio : un marché pluriel
Les surfaces en production et le marché bio progressent.
Publicité