Aller au contenu principal

ZNT fossés : 2 300 ha perdus pour l’agriculture

La nouvelle carte ZNT applicable en Indre-et-Loire se traduirait par une perte d’environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La FNSEA 37 étudie les recours juridiques possibles.

Comme ses homologues, la préfecture d’Indre-et- Loire a publié un nouvel arrêté (le 4 décembre 2020), qui « actualise les points d’eau, linéaires et surfaciques, à prendre en compte pour l’application des zones de nontraitement ». Cette nouvelle carte reprend les traits bleus discontinus de la carte IGN.

 

La chambre d’agriculture a fait le compte. En calculant des contraintes seulement sur les 5 mètres des deux côtés, en ne prenant en compte que les cultures et pas les prairies et jachères, cela représente environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La protection contre les maladies et adventices ne sera plus possible, la quasi-totalité va disparaître de la production.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Trop c’est trop, rendez-vous le 19 janvier à Tours !
Les distorsions de concurrence, les pertes de surfaces exploitées, les obligations d’investissement pour répondre à la surrèglementation franc
Promotion de l'emploi agricole : des employeurs et salariés en phase
L’Anefa Centre-Val de Loire, qui promeut l’emploi agricole, a renouvelé son bureau.
L’interdiction de traiter pendant la floraison reportée
Après la mobilisation du réseau FNSEA et des parlementaires de terrain, Matignon a arbitré pour un report de l’examen du projet d’arrêté prévo
Plan de relance : déposer son dossier au plus vite
Certains dossiers peuvent déjà être déposés par internet dans le cadre des aides du plan de relance.
Plan pollinisateurs, la vengeance de Pompili ?
Dans le cadre d’un plan de protection des pollinisateurs le ministère de la Transition écologique veut rendre très complexes les traitements f
Concours de boucherie Ferme Expo : éleveurs et bouchers, promoteurs de la qualité
A défaut d’un salon en bonne et due forme, les organisateurs de Ferme Expo ont tout de même maintenu la « vente prestige » d’animaux de bouche
Publicité