Aller au contenu principal

Irrigation : un structurateur d'eau en sortie de forage

Réorganiser la molécule d’eau d’irrigation et la rendre plus assimilable, bienfaisante pour les plantes cultivées, c’est le crédo des fabricants de structurateurs d’eau.

Guillaume Brisard : « Je pense qu’avec le structurateur, l’eau gagne en neutralité, ce qui la rend disponible pour ensuite capter les oligo-éléments du sol. »

Les chercheurs ont montré que l’eau possédait des dizaines de propriétés (plus de 70), qu’il s’agisse de sa densité, de son point de fusion, de son expansion, de sa capacité calorifique. De nombreuses équipes de scientifiques travaillent sur cette molécule, source de vie, élément si courant sur terre mais finalement encore mal connu.

 

Cet assemblage en théorie simple de deux atomes d’hydrogène avec un d’oxygène se révèle fluctuant, composé de deux états liquides susceptibles dans certaines conditions de se séparer macroscopiquement. Des qualités physiques qui font dire aux chercheurs que l’eau fluide est en fait un mélange complexe de deux formes liquides d’eau.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Tournesol : « des rendements bons, voire très bons »
La récolte de tournesol touche à sa fin, sur une note positive puisque les rendements sont tout à fait satisfaisants.
Hausse des engrais : quelles marges de manoeuvre agronomiques ?
C’est une question que se posent tous les agriculteurs pour limiter leurs charges, compte tenu du prix très élevé des engrais.
Pommes : calibre et volume impactés par les aléas
A Saint-Aubin-le-Dépeint, les vergers du Gaec des Deux Saints ont subi au printemps dernier le gel et la grêle.
« Un millésime avec une certaine finesse, de belles acidités »
Détour du côté de Chinon, au Domaine de la Massonnière où les vendanges viennent de se terminer.
Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Vendanges : de belles qualités dans les cuves
Les vendanges, en cours ou terminées par endroits, révèlent des pertes importantes liées aux aléas climatiques.
Publicité