Aller au contenu principal

COOPÉRATION VITICOLE
La cave de Montlouis entend rester attractive

Comme les autres opérateurs, la cave de Montlouis continue de subir les conséquences des gels 2016 et 2017.  Mais la récolte 2018 lui redonne un peu d’oxygène pour reconquérir les marchés et séduire les jeunes.

La campagne révolue de la coopérative viticole de Montlouis-sur-Loire peut être résumée en deux mots : « moins mais mieux ». Difficile de résumer avec précision l’activité d’une coopérative sans donner quelques chiffres.

La cave des producteurs de Montlouis-sur-Loire a vendu 771 000 bouteilles durant la campagne 2017/18, soit 100 000 de moins que l’année précédente. Un volume assez éloigné de l’excellent exercice 2015/16 clos avec plus d’un million de cols commercialisés. Une baisse significative (-13 %) multifactorielle découlant entre autres, de restriction, des livraisons aux GMS et d’une baisse des recettes à l’Espace des producteurs par manque de certains vins. La vente par correspondance et le caveau tenu par les sociétaires jouent un rôle important dans la valorisation des vins en procurant une recette annuelle d’1,4 à 1,5 M€.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comment prévenir et guérir les diarrhées du veau ?

Les diarrhées sont courantes chez les veaux et ont des origines diverses. Quelques conseils pour les prévenir et les guérir.

Lancement d’un groupe d’évaluation pour la loi Egalim en restauration collective

Un groupe de travail a été lancé pour évaluer l’application de la loi Egalim en restauration collective dans

Soigner la phase lactée, déterminante pour la carrière laitière des animaux

 Le plan lacté ne doit pas être piloté au hasard pour assurer une bonne productivité des animaux plus tard.

Gérer l’immunité des veaux pour une bonne productivité

 Les deux premiers mois de vie du veau sont déterminants pour sa future carrière laitière.

Chenonceaux aspire à voler de ses propres ailes

En assemblée générale le 21 mars, les adhérents de l’ODG touraine-chenonceaux ont acté le fait de travailler cette année pour évoluer d’un statut d

Alice Courçon : un esprit sain dans un corps sain !

Avant de reprendre une exploitation caprine, Alice Courçon a choisi de travailler dans différentes fermes, puis de réaliser un stage de parrainage

Publicité