Aller au contenu principal

COOPÉRATION VITICOLE
La cave de Montlouis entend rester attractive

Comme les autres opérateurs, la cave de Montlouis continue de subir les conséquences des gels 2016 et 2017.  Mais la récolte 2018 lui redonne un peu d’oxygène pour reconquérir les marchés et séduire les jeunes.

La campagne révolue de la coopérative viticole de Montlouis-sur-Loire peut être résumée en deux mots : « moins mais mieux ». Difficile de résumer avec précision l’activité d’une coopérative sans donner quelques chiffres.

La cave des producteurs de Montlouis-sur-Loire a vendu 771 000 bouteilles durant la campagne 2017/18, soit 100 000 de moins que l’année précédente. Un volume assez éloigné de l’excellent exercice 2015/16 clos avec plus d’un million de cols commercialisés. Une baisse significative (-13 %) multifactorielle découlant entre autres, de restriction, des livraisons aux GMS et d’une baisse des recettes à l’Espace des producteurs par manque de certains vins. La vente par correspondance et le caveau tenu par les sociétaires jouent un rôle important dans la valorisation des vins en procurant une recette annuelle d’1,4 à 1,5 M€.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Forte mobilisation contre la future Pac
Depuis le 2 avril, plusieurs milliers d’agriculteurs se sont rassemblés en divers endroits en France pour manifester contre le projet de la fu
Manifestation le 6 avril : oui à une Pac incitative et non punitive
Les premières propositions du ministère de l’Agriculture ont été dévoilées. Elles préoccupent fortement la profession.
AG locales FNSEA 37 : des échanges riches sur les préoccupations locales
Les réunions locales des adhérents de la FNSEA 37 se poursuivent, faisant chacune émerger des sujets de discussion différents.
Les « écorégimes », le futur « machin » de la Pac
La concrétisation définitive de la future Pac est lancée.
La FNSEA 37 en tournée locale
Désormais structurée à l’échelle des communautés de communes, la FNSEA 37 organise en mars une réunion dans chaque syndicat local.
Le recul constant des épidémies
Les épidémies et les maladies infectieuses constituent le deuxième plus grand ennemi de l’humanité.
Publicité