Aller au contenu principal
Font Size

Prairies
La diversité des espèces, un gage de qualité

Rendements et qualité, deux raisons d’opter pour des prairies multi espèces. Reste à arrêter la composition du mélange en fonction de ses contraintes et besoins et à soigner l’implantation.

Mélanger plusieurs espèces est un facteur de sécurité pour assurer ses stocks fourragers. C’est aussi un moyen de couvrir ses apports énergétiques en production caprine.

Le premier dilemme à résoudre pour l’éleveur est celui du choix des espèces les plus adaptables aux particularités de son exploitation. La composition de son mélange est fonction du contexte pédoclimatique de ses parcelles. Il faut également tenir compte des comportements des végétaux choisis et des conduites de ses prairies.

Des concurrences à gérer

Comme pour le méteil, la prairie multi espèces est un mélange de légumineuses et de graminées. La gestion de la concurrence est donc essentielle. Plusieurs études, réalisées depuis 2012 notamment par le réseau Redcap*, démontrent qu’un mélange complexe altère la pousse de certaines plantes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Croqueuses de betteraves
Quand mi-août, le bulletin Herbe et fourrages a parlé d’un essai de betteraves pâturées, d’abord on a cru à une erreur, et puis… on est allés
Concours Graines d'agriculteurs : un éleveur tourangeau en lice
Comme chaque année, le concours « Graines d’agriculteurs » met à l’honneur les projets novateurs portés par des exploitants récemment installé
Bovins viande : « la filière souffre d’un déficit d’organisation »
Le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Bruno Dufayet, établit un point de situation post Covid et trace quelques perspectives p
« Il faudrait changer l’image de l’élevage porcin »
Eric Cotineau a épousé l’élevage porcin depuis plusieurs années, et aspire à faire bouger les lignes pour faire évoluer le système actuel.
« Ouf ! » de soulagement chez les éleveurs laitiers
En 8 jours de temps, les pluies ont changé in extremis la donne de production des maïs ensilages encore debout.
Dérobées estivales : dix-huit modalités à l’essai
Pour la seconde année consécutive, à l’OIER des Bordes sont testées diverses modalités de dérobées estivales associées à certaines légumineuse
Publicité