Aller au contenu principal

Société agricole
L’assolement en commun : pourquoi pas une SEP ?

La société en participation offre un cadre juridique aux assolements en commun, sans remettre en cause le statut du fermage précise Mélanie Bekhti, juriste à l’UDSEA.

L’assolement en commun est un moyen de mettre des parcelles de plusieurs agriculteurs dans une seule unité, mais sans fusionner les exploitations concernées. On entend souvent cette réflexion : « Nous avons fait l’assolement en commun parce que nous ne voulions pas créer de GAEC ». C’est cette raison qui est la plus fréquemment invoquée. La société en participation (SEP) permet de garder son autonomie économique, financière, comptable. Elle offre la souplesse d’en sortir à tout moment, sans un imbroglio juridique compliqué.

Pourquoi et comment ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Construire sa stratégie pour sécuriser son revenu
Les revenus agricoles ont la particularité d’être toujours plus variables, et ce n’est pas l’année 2020 qui viendra contredire ce propos !
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC
Le 21 octobre, les ministres de l’agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC, qui ouvre la voie à de nouvelles négociat
La FNSEA 37 obtient 30 % de dégrèvement de taxes foncières
Avec les excès d’eau puis la sécheresse, les rendements 2020 sont médiocres à catastrophiques.
CIPAN non semés : dérogation à demander
Les agriculteurs qui n’ont pas pu semer leur CIPAN doivent le faire savoir à la DDT 37 avant le 9 novembre 2020.
Impôts fonciers : le fermier doit-il participer ?
Les récoltes sont en train de se terminer, les avis d’imposition de taxe foncière sont tombés : l’époque de paiement des fermages arrive à gra
Fermage : les barèmes applicables depuis le 1er octobre 2020
L’indice des fermages national a été arrêté cet été pour la campagne 2020/2021.
Publicité