Aller au contenu principal

L’écorce de bois : un complément plus qu’un substitut de la paille

L’hiver dernier, les génisses limousines de Frédéric Jouhannet ont passé l’hiver sur une litière en écorce. Une expérience grandeur nature accompagnée par la chambre d’agriculture de l'Indre, qui a apporté un éclairage sur cette pratique.

Frédéric et Véronique Jouhannet, éleveurs à Parnac (36), ont abandonné en 2017 la production de céréales. De ce fait, ils sont contraints de recourir à l’achat pour le paillage de leurs limousines. « On consomme entre 450 et 500 bottes de paille tous les ans », précise Frédéric Jouhannet.

 

Curieux de trouver une alternative quand la paille se fait rare, il a fait un test de litière bois, avec des sous-produits issus de scierie durant l’hiver 2019/2020. « Le produit était instable, assez humide, je n’ai pas été convaincu par cette expérience, explique-t-il. L’année suivante, la matière première proposée était plus sèche, plus aboutie. Nous avons alors décidé de faire un essai avec un protocole conçu par Louis Thomas, de la chambre d’agriculture, adapté à mon bâtiment et mes contraintes », rapporte l’éleveur.

 

UN VISUEL SURPRENANT

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Préserver le bien-être des laitières en été
En bâtiment, différents aménagements permettent de réguler efficacement le stress thermique des vaches laitières. L’interpro
La luzerne fédère céréaliers et éleveurs auvergnats
Les synergies entre céréaliers et éleveurs sont possibles pour créer des partenariats gagnants-gagnants. La preuve par l’exemple.
Réseau Fredon : Homme, végétaux, environnement, une seule santé
Fredon France contribue à la surveillance des végétaux dans une démarche « One health » (« Une seule santé »), c’est-à-dire une vision sanitai
S’adapter, le maître-mot de la laiterie de Verneuil
La conjoncture de l’année 2020, inédite avec son marché complètement bouleversé, a compliqué la tâche de la coopérative du Sud Touraine.
Sainte-Maure-de-Touraine : deux concours et un marché
Impossible pour le Comité des foires de Sainte-Maure-de-Touraine de laisser passer une seconde année blanche sans concours de fromages… et de
Le label Grand boeuf est lancé !
La filière locale bovine a lancé un nouveau label appelé « Grand boeuf », dont la viande est notamment destinée aux restaurants des collèges d
Publicité