Aller au contenu principal

Gestion du troupeau laitier
Les cellules en tête des priorités

Lors du cycle des réunions bilans de Touraine Conseil Elevage, l’équipe technique a dessiné l’esquisse du troupeau laitier tourangeau. De tous les critères à maîtriser, celui du taux des cellules leucocytaires du lait constitue malgré les efforts accomplis une préoccupation majeure.

L’an dernier, les éleveurs laitiers tourangeaux ont réussi le tour de force de passer sous la barre des 300 000 ç.

Toujours moins nombreux, les troupeaux laitiers d’Indre-et-Loire accroissent en revanche leurs effectifs. L’étable laitière moyenne du groupe des 172 adhérents de Touraine Conseil Elevage (contrôle laitier) comptait 78 vaches l’an dernier, soit un total d’un peu plus de 13 000 laitières contrôlées. La production et les taux moyens se stabilisent à près de 9 000 kg de lait par lactation pour 43 °/°° de matière grasse et 34 °/°° de taux butyreux, tout âge confondu avec un taux d’urée analysé à 250 mg/kg (277 mg/°/°° en robot). Le niveau de production adulte oscille autour de 10 500 kg de lait, les courbes « salle de traite » et robot tendent à converger. Le taux de primipares s’affiche en baisse, à 33 % en moyenne, ce qui montre un léger allongement de la carrière des laitières.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Anticipation et flexibilité : deux leviers pour optimiser son pâturage

Optimiser sa ressource en herbe via une gestion serrée de son pâturage peut être source d’économie et d’amélioration de l’autonomie alimentaire du

« Il faut bien se préparer ! »

Les chambres d’agriculture 36 et 37 et la laiterie de Verneuil ont invité de futurs installés à visiter une exploitation à céder et une récemment r

Aides animales 2024 à demander sur Telepac

Les aides animales peuvent être demandées sur Telepac à partir du 1er janvier 2024

UNE NOUVELLE BERGERIE POUR UN CONFORT DE TRAVAIL AMÉLIORÉ

Le Gaec Dubus Derville, en élevage bovin et ovin à Chaillac dans l’Indre, utilise sa nouvelle bergerie de 250 places depuis un an.

Une reproduction gérée au cordeau, récompensée par un Sabot d’argent

Sur son élevage de limousines à Saint-Epain, Pascal Pastorino applique le principe d’un veau par an, avec des vêlages regroupés sur un mois et demi

Publicité