Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les désherbants remplacés par l’agronomie systémique ?

Comment concevoir de nouveaux modes de désherbage, durables et crédibles ? Des sentiers sont ouverts, la journée AgroVeille de la chambre d’agriculture et ses partenaires a tenté d’y voir clair.

Edouard Baranger, d'Arvalis-Institut du végétal

Au gré des interdictions de molécules et des aléas climatiques, l’indispensable désherbage des cultures devient un vrai casse-tête. Après sept années faciles, en 2019, c’est une autre paire de manches qu’il faut enfiler.

 

Vendredi 29 novembre, lors de la journée Agroveille de la chambre d’agriculture, les intervenants (Arvalis, Inra) ont tenté de « déminer l’évolution du désherbage chimique », qui repose désormais pour les produits d’automne sur peu de molécules : le flufenacet, le prosulfocarbe et le DFF.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un maraîcher en quête de goût
Cette semaine, Terre de Touraine est allé à la rencontre de Yohann Blanchard, jeune maraîcher de 35 ans installé à Larçay avec son épouse Mari
Un éleveur conquis par l’agroforesterie
En clôturant sa carrière d’éleveur laitier l’an dernier, Philippe Cado a ouvert une nouvelle page de l’histoire de la ferme des Plaises à St E
Agroforesterie et drainage : amis ou ennemis ?
Depuis six ans, l’Inrae de Nouzilly suit la croissance d’une parcelle de 14 ha plantés sur limons argileux pour observer à terme le comporteme
Asperges - fraises : plus de peur que de mal !
Les craintes d’un début de saison en plein confinement se sont effacées face à la hausse de la demande, suite à la communication autour des di
Protéger une trajectoire proche de 2011
2020, millésime très précoce ? L’été le dira. En attendant les vendanges dans trois bons mois, la vigne entre en fleur.
DeciTrait® : un nouvel OAD dédié à la protection de la vigne
L’outil DeciTrait regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la mise en œuvre d’une protection économe en intrants, tr
Publicité