Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Récolte 2019
Moisson record de blé mais un maïs en danger de mort

Paradoxe saisonnier, quand la moitié du visage sourit de la belle moisson blonde, l’autre fait grise mine en voyant les cultures de printemps sécher sur place.

De Chartres à Chicago en passant par Odessa et Tachkent, l’hémisphère nord récolte les cultures d’hiver. En Europe, suite aux mauvaises conditions de semis 2018 et aux fortes attaques d’insectes, le colza marque le pas. Si la moisson du blé tendre d’achève en Indre-et-Loire, elle débute dans les grandes plaines du nord du continent. Les prévisions du ministère de l’agriculture évoquent pour la France, un volume en hausse de 8,5 % par rapport à l’an dernier et de 3,6 % sur la moyenne 2014/2018.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Objectif moisson 2021: Quel choix variétal en blé?
La Chambre d'agriculture avec le concours de Terres Inovia et d'Arvalis a mis en ligne une série de vidéos accompagnée de fiches pratiques pour déterm
Orges et colza : les rendements font grise mine
Pas folichon le début de moisson. Les rendements orges et colza sont homogènes dans la médiocrité.
Forêt : des échanges toujours à la hausse mais un prix en léger repli
Le prix moyen des forêts non bâties baisse légèrement en 2019.
La vigueur du colza, la réponse face aux ravageurs ?
Terres Inovia évalue depuis trois ans les effets variétaux du colza face aux ravageurs.
Observatoire sécheresse : jusqu’ici, tout va bien
La situation hydrique des sols est favorable aux cultures, mais une sécheresse sévère est toujours possible.
Comment limiter le risque d'incendie pendant les moissons ?
Les moissons ont débuté, sous des températures reparties à la hausse.
Publicité