Aller au contenu principal

« Ouf ! » de soulagement chez les éleveurs laitiers

En 8 jours de temps, les pluies ont changé in extremis la donne de production des maïs ensilages encore debout.

Vue de loin, la parcelle est magnifique, portant des maïs verts hauts de près de trois mètres. Mais la déception naît aussitôt à la vue de poupées dont la taille se révèle inversement proportionnelle aux tiges. A Montreuil-en-Touraine, les associés du Gaec des Buissonnets ont fait ensiler ce champ en début de semaine. Sur une sole maïs 2020 de 35 ha, 11 ha ne sont pas irrigués, dont cette parcelle atypique située en contrebas de la ferme. C’est une averse conséquente de 75 mm en juin qui a donné à ce maïs un message de confiance. Message reçu par cette plante d’origine tropicale qui a lancé à fond cette étonnante usine végétale dès que la nature lui offre chaleur et eau. Mais l’absence de nouvelles précipitations et la canicule ont progressivement ruiné l’espoir de la culture. Implanté en bournais sableux, la graminée a réduit ses ambitions de production de grain à la portion congrue.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Du lait blanc à l’algue bleue
Eleveurs et énergiculteurs, les associés du Gaec de Bré ont mis en route cet été une unité de production aquacole haut de gamme.
Influenza aviaire hautement pathogène : la France élève à nouveau le risque
A ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire.
Témoignage bovin allaitant : cap sur un système vertueux
Eleveur de limousines à Courcelles-de-Touraine, Jonathan Besnard fait évoluer son exploitation petit à petit.
Point moisson des sorghos
Echos de récolte
Le parage parfois négligé, pourtant souvent recommandé
Le parage est un soin qui permet de rétablir les aplombs des animaux.
Oleoappro : la filière colza a de l’avenir
Pour les éleveurs, se fournir en alimentation animale de qualité n’est pas toujours simple.
Publicité