Aller au contenu principal

Pommes-poires : un début de campagne incertain

Une brise d’optimisme pourrait souffler sur le verger tourangeau. Mais la faiblesse des calibres et une belle récolte française, qu’il va falloir écouler alors que planent les incertitudes du Brexit, rendent les arboriculteurs très mesurés.

Sur le papier, tous les voyants sont au vert pour démarrer une campagne commerciale pomme sur les chapeaux de roue. La récolte européenne est annoncée en baisse… sauf en France et le stock de report, malgré des incertitudes, ne semble pas inquiétant pour peser sur les cours. Sauf que les arboriculteurs expérimentés ont connu un certain nombre de campagnes avec des fondamentaux au beau fixe qui n’ont pas alimenté le scénario optimiste escompté. Donc c’est avec circonspection qu’ils voient approcher la campagne de vente, alors que la cueillette a débuté depuis une quinzaine de jours par les poires d’été.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Extraction : connaître le processus afin de l’optimiser
Anthocyanes, acides, sucres, tanins, polyphénols… autant de composants à extraire des raisins.
Déguster les baies : tout un art
En images un document UMT Vinitera, ATV 49, Chambre d'agriculture d'Indre et Loire avec les oenologues du Val de Loire.
Les meilleurs itinéraires du raisin au marc
La journée technique de pré-vendanges organisée par l'appellation Chinon a fait la part belle aux bordelais.
Une baisse inévitable mais réfléchie
SULFITES/ faut-il sans passer ?
Les causes multifactorielles d’une maigre moisson
Rétrospective d’une campagne céréalière décevante, avec les équipes régionales d’Arvalis qui esquissent les raisons de la contreperformance de
Terroir, cépage et porte-greffe au diapason
A Vouvray, la visite des vignes a mis en avant l’enherbement des vignes et la nécessité de définir une stratégie porte-greffe face au changeme
Publicité