Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Viticulture
Prévention des calamités viticoles : Montlouis/L. teste la lutte antigel aérienne

Les vignerons de l’appellation Montlouis-sur-Loire ont prévu de brasser de l’air pour la bonne cause. vendredi prochain sera matinée test pour un filage grandeur nature d’une action antigel par voie d’hélicoptère.

Après une vague de mauvaises fortunes climatiques dont le gel a pris une bonne part –trois gels en cinq millésimes- les vignerons de l'AOP Montlouis-sur-Loire ont décidé « de réagir collectivement en engageant leurs parcelles dans une protection par hélicoptère » écrivent-ils dans un communiqué de presse. Mélanger les couches d’air chaud supérieures et le froid stagnant au ras du sol, la méthode a démontré son efficacité sur les gelées blanches de printemps dans de nombreux vergers et vignobles sur la planète. Le syndicat des vins explique que « le brassage d’air par hélicoptère a été choisi pour son efficacité et sa rapidité de mise en œuvre, son coût attractif (200 € / ha), et un paysage conservé.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5.40€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Eau, agriculture et future Pac
Le comité de bassin Loire-Bretagne s’est réuni le 25 avril pour définir des orientations, dans le respect des directives européennes.
Vignette
Une stratégie multiple pour limiter les adventices
Sur des terres en limons battants, Anthony Crespin combine les stratégies pour limiter le salissement des parcelles.
Vignette
Allier technique et praticité, le choix de Damien Rézé
Stocker soi-même ses céréales : oui, mais dans quelles conditions de conservation et de confort de travail ?
Vignette
Après les Saints de glace, la vigne panse ses plaies
Le vignoble a subi des dégâts parfois importants après un mois de séquences météo, potentiellement gélives, suivie de grêle et de coups de vent.
Vignette
Une stratégie contre les résistances
La note technique commune évalue le risque de résistances des principales maladies cryptogamiques du feuillage et des grappes.
Vignette
Jérémy Turpin, un viticulteur sur les chapeaux de roues
Rencontre avec un jeune viticulteur dynamique et impliqué, qui sait aussi s’accorder du temps pour les loisirs.
Publicité