Aller au contenu principal

Viticulture
Prévention des calamités viticoles : Montlouis/L. teste la lutte antigel aérienne

Les vignerons de l’appellation Montlouis-sur-Loire ont prévu de brasser de l’air pour la bonne cause. vendredi prochain sera matinée test pour un filage grandeur nature d’une action antigel par voie d’hélicoptère.

Après une vague de mauvaises fortunes climatiques dont le gel a pris une bonne part –trois gels en cinq millésimes- les vignerons de l'AOP Montlouis-sur-Loire ont décidé « de réagir collectivement en engageant leurs parcelles dans une protection par hélicoptère » écrivent-ils dans un communiqué de presse. Mélanger les couches d’air chaud supérieures et le froid stagnant au ras du sol, la méthode a démontré son efficacité sur les gelées blanches de printemps dans de nombreux vergers et vignobles sur la planète. Le syndicat des vins explique que « le brassage d’air par hélicoptère a été choisi pour son efficacité et sa rapidité de mise en œuvre, son coût attractif (200 € / ha), et un paysage conservé.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Gel vignes, vergers : les exonérations MSA pourraient dépasser 15 000 €
Les viticulteurs et arboriculteurs ont jusqu’au 8 octobre pour demander une prise en charge des cotisations sociales exploitant et employeur.
Le cresson reprend vie en Touraine
A Courçay, une ancienne cressonnière a été remise en état et en production par un couple de passionnés.
L'AOC chinon planche sur la maîtrise des adventices
Première ODG à organiser sa réunion de pré-vendanges, à Seuilly, l’appellation chinon a mis l’accent sur l’entretien du sol viticole.
Les Jardins de l’Angottière : 1 duo, 2 productions
A Beaumont-Village, Stéphanie Guibet et Jean-Baptiste Molinier misent sur la complémentarité entre le maraîchage et un atelier plantes aromati
Préserver le rosé au-delà d’un été
Quatre leviers sont conditionnés par la matrice « rosé » dans laquelle ils évoluent.
Et si j’accueillais des rapaces sur mon exploitation ?
L’accueil de rapaces est une solution efficace pour la régulation de ravageurs de types rongeurs sur son exploitation.
Publicité