Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Société
Décès d'un associé : quelles conséquences pour ma société ?

La disparition d’un associé n’entraîne pas la dissolution de la société. Attention néanmoins, les conventions de mise à disposition du foncier apporté spécifiquement par le défunt s’éteignent.

Mon associé vient de décéder, est-ce que notre société va être dissoute ?

Sauf clause contraire, le décès d’un associé ne provoque pas la dissolution de la société. Celle-ci se poursuit avec les autres associés et les héritiers du défunt. Toutefois, il peut être convenu que le décès entraîne la dissolution de la société, si cela est expressément prévu dans les statuts.

Mon associé est décédé et je m’interroge sur la gestion de mon entreprise, vais-je devoir accepter ses héritiers dans la société ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5.40€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Une aide unique pour l’employeur
La loi du 5 septembre 2018 a substitué une aide financière unique aux trois aides auxquelles les entreprises pouvaient prétendre sous certaine
Vignette
Telepac : des évolutions positives pour 2019
Telepac ouvrira lundi 1er avril 2019 pour télédéclarer les demandes d’aides couplées et découplées ainsi que
Vignette
Photovoltaïque : des aspects juridiques et fiscaux à prendre en compte
L’investissement collectif dans des panneaux photovoltaïques nécessite de prendre en considération un certain nombre d’éléments avant de se la
Vignette
Demande d’autorisation d’exploiter : quand la déposer ?
Entre la superficie pondérée, les UTH, la capacité professionnelle… il est facile d’y perdre son latin pour savoir s’il est nécessaire ou non
Vignette
« Monsieur Egalim » s’explique à Chinon
S’il est un homme qui connaît dans le détail la loi Egalim, c’est Jean-Baptiste Moreau.
Vignette
Êtes-vous à jour de votre obligation de dépôt du registre des bénéficiaires ?
La déclaration des bénéficiaires effectifs devait intervenir avant le 1er avril 2018, le greffe du Tribunal de Commerce commence à relancer les retard
Publicité