Aller au contenu principal

Salon de l'agriculture : « Il faudrait plus de producteurs de la région ! »

Le Domain Plou et fils emmène ses touraine, touraine amboise et crémant de Loire au SIA depuis plus de 30 ans. Retour sur un rituel payant au niveau commercial, avec Mathieu Plou.

Mathieu Plou, ici avec son frère Guillaume, met en avant les nombreux contacts qui se lient au SIA, que ce soit avec des particuliers, des professionnels ou des journalistes.

Mathieu Plou, l’un des associés du domaine, participe au SIA depuis quelques années. Convaincu des retombées positives du salon, il regrette cependant la présence réduite de producteurs du Centre-Val de Loire.

Comment vous organisez-vous pour participer au SIA ?

M.P. : On se déplace à 2 ou 3 personnes. La préparation est rôdée, on envoie à peu près 500 invitations à nos clients, et au moment venu on a juste à emmener les vins, les verres… La décoration du stand est déjà prévue par la chambre régionale d’agriculture, comprise dans le prix. Elle organise une réunion pour y réfléchir et on valide les visuels. Sur place, on a un emplacement de 12 m2.

 

Quelles opportunités vous ouvre le Salon de l’Agriculture ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comment prévenir et guérir les diarrhées du veau ?

Les diarrhées sont courantes chez les veaux et ont des origines diverses. Quelques conseils pour les prévenir et les guérir.

Lancement d’un groupe d’évaluation pour la loi Egalim en restauration collective

Un groupe de travail a été lancé pour évaluer l’application de la loi Egalim en restauration collective dans

Soigner la phase lactée, déterminante pour la carrière laitière des animaux

 Le plan lacté ne doit pas être piloté au hasard pour assurer une bonne productivité des animaux plus tard.

Gérer l’immunité des veaux pour une bonne productivité

 Les deux premiers mois de vie du veau sont déterminants pour sa future carrière laitière.

Chenonceaux aspire à voler de ses propres ailes

En assemblée générale le 21 mars, les adhérents de l’ODG touraine-chenonceaux ont acté le fait de travailler cette année pour évoluer d’un statut d

Alice Courçon : un esprit sain dans un corps sain !

Avant de reprendre une exploitation caprine, Alice Courçon a choisi de travailler dans différentes fermes, puis de réaliser un stage de parrainage

Publicité