Aller au contenu principal

Concours
Sécateurs experts en lice

Portée conjointement par Tours-Fondettes Agrocampus et le syndicat des vins, l’épreuve 2018 du concours de taille de la vigne affiche ses ambitions. Car au-delà de l’épreuve, il s’agit ni plus, ni moins, de redorer le blason des métiers de la vigne auprès d’un grand public souvent méconnaisseur.

L’initiative est partie de la commission emploi-gestion du syndicat, qui a constaté le déficit du métier d’ouvrier viticole et particulièrement du tailleur de vigne. « Or, c’est une profession qui maîtrise un savoir-faire situé à la base de l’acte de production. Sans un cep bien taillé, il n’y aura pas de bon vin », souligne Emmanuelle Schlienger, directrice du syndicat.

Le concours de taille s’est tenu à l’antenne viticole du lycée de Fondettes pour la partie pratique et dans les caves Painctes pour les questions théoriques. L’épreuve a effectivement valorisé le savoir acquis par les étudiants et les ouvriers de la vigne.

Les organisateurs ont eu la bonne idée de mélanger les cursus apprenants et salariés dans ce concours. Et au final, Clément Laloue (TF Agrocampus) s’est montré le plus performant. Cet étudiant de BTS viti-oeno première année est suivi par un salarié, Adrien Desbourdes, (SAS Baudry-Dutour). Arthur Péan est monté pour sa part sur la troisième marche du podium. Les fournisseurs locaux ont joué le jeu en couvrant les participants de cadeaux conséquents.

Palmarès

1 - Clément LALOUE, BTS 1 VO ; 2 - Adrien DESBOURDES, SAS BAUDRY-DUTOUR ; 3 - Arthur PEAN, BTS 2 VO ; 4 - Anthony MOREUX, BTS 2 VO ; 5 - Teddy COURSON, BTS 1 VO ; 6 - Damien CROISET, BTS 2 VO ; 7 - Pierre HERAULT, Domaine HERAULT ; 8 - Hugolin LOUIS, BTS 1 VO ; 9 - Hervé CLAVEAU, formation taille de vigne ; 10 - Gérard MIGNOT, SCEA Château de la Grille ; 11 - Arnaud GUILLOME, formation taille de vigne ; 12 - exæquo Antonin DE OLIVEIRAREBELO, CAPa2 et Christophe MORON, Domaine Brocourt.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Après le gel : la FAV reçoit les parlementaires
Un sénateur, un conseiller départemental et un député ont répondu à l’invitation de la fédération des associations viticoles d’Indre-et-Loire
« Les retours des clients, c’est une vraie récompense »
Julie Maréchaux s’est lancée depuis deux ans dans la transformation et la vente directe des céréales de son mari et d’autres produits de la fe
Patate douce : le tubercule qui monte, qui monte !
Quand un horticulteur chinonais saisit à la volée l’ascension fulgurante de la patate douce.
Asperges : des cours soutenus mais une saison raccourcie
La production d’asperges de Touraine atteint son pic dans un contexte de marché favorable.
Raisins : le potentiel incertain des bourgeons secondaires
Réputés peu ou pas fructifères, les bourgeons secondaires vont recevoir le signal du débourrement, une fois le stress du gel partiellement est
Gel : des producteurs meurtris mais pas abattus
Vignes et vergers stressés par dix jours de gel se remettent lentement.
Publicité