Aller au contenu principal

Semis direct : Terres Inovia valide le bras poussé

Le semoir AXE-LS est entré en phase commercialisable. Fruit d’une longue histoire, l’idée d’un semoir à bras poussés a été reprise par deux artisans locaux.

Les ateliers installés dans le richelais MCS et Liaigre se sont associés pour développer le semoir à bras poussé de l’ingénieur Marionnaud. Cette innovation technique, née au Cemagref (Inrae) et cultivée pour l’Afrique par Afdi Touraine, a reçu le concours actif de Terres Inovia et l’appui de coopératives agricoles (1).

 

En septembre dernier, une démonstration en plein champ commentée par Gilles Sauzet, ingénieur de l’institut des oléagineux, s’est tenue à Cigogné en présence d’agriculteurs et de techniciens. Le modèle présenté, Axe-LS 3000, un 3 m modulable à disques inclinés sur bras poussés, a démontré ses qualités en semant avec précision du colza. C’est en effet sur cette culture, quand le sol est dur et parsemé de résidus pailleux, que le bras poussé excelle.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’agriculture de conservation à la mode lémanique
L’agriculture de conservation des sols reste peu développée en France où à peine 5 % des sols bénéficient de ce mode de conduite durable à tou
La consommation de vin à l’étude
A l’initiative de JA 37, une réunion spéciale jeunes viticulteurs s’est tenue le 3 novembre en visioconférence.
Le barème 2020 d’indemnisation des céréales à paille et des prairies est fixé
La Commission nationale d’indemnisation s’est réunie en septembre et octobre derniers pour fixer les montants d’indemnisation des dégâts de gi
Point moisson des sorghos
Echos de récolte
Le maraîchage comme voie d’insertion de réfugiés
Un chantier d’insertion en maraîchage vient d’être créé à Mettray à destination de réfugiés ayant obtenu l’asile.
La filière horticole, durement touchée, veut rebondir
Paroles d'horticulteurs du département : Arnaud Crosnier, président régional de la Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et de l
Publicité