Aller au contenu principal

Sorgho : le cave se rebiffe

Traditionnellement considéré comme la roue de secours des assolements, le sorgho y occupe désormais la part pleine et entière d’une céréale qui ne manque pas d’atouts.

Les sécheresses estivales compromettent l’installation des colzas et les performances des maïs. En 2020, le sorgho réputé sobre s’est engouffré dans la fenêtre. Cet habitué du Sud étend désormais son cantonnement au nord de la Loire. Cette année, l’Indre-et-Loire s’est ainsi hissé au rang de second département sorgho de France.

 

L’introduction du sorgho sécurise les rotations tout en apportant des réponses agronomiques aux infestations de graminées adventices, comme l’indiquait lors du dernier Agroveille (1) de la chambre d’agriculture, Frédéric Guedj, responsable du marché du sorgho chez Lidea (ex-Euralis). « Il ne s’agit pas de remplacer le maïs mais d’introduire une céréale complémentaire dont les débouchés sont conséquents, à condition de sensibiliser les filières d’alimentation animale ». Aliment de choix pour les volailles et les porcs, le sorgho est aussi prisé en oisellerie.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Colère céleste à Huismes
Après le froid, le gel et parfois la grêle, les vignerons et tous les habitants de Huismes ont assisté impuissants à une tornade orageuse qui
Jean Castex à Cheverny
Pérennité de l'assurance récolte, verdissement de la PAC, règlement du conflit Airbus-Boeing qui a handicapé les exportations de vins, le premier mini
Vers un traitement en soirée pendant la floraison
Après la concertation obtenue par la FNSEA en décembre dernier, le plan pollinisateurs et son volet réglementaire ont été retravaillés.
ETA : bousculade entre foins et préparation de la moisson
L’ETA Bordier, située au nord du département, s’organise pour être sur tous les fronts : fenaison mais aussi moisson qui arrive à grands pas.0
Des visites de parcelles rassurantes
C’est à Saint-Ouen-les-Vignes notamment que les membres des GDA Nord Touraine se sont réunis la semaine dernière pour un tour de plaine.
GDA : conforter ses choix par l’échange
Ils sont une quinzaine autour de la grande table installée sous le hangar d’Alain Baron à Orbigny.
Publicité