Aller au contenu principal

Un nouveau venu au CFA de Sorigny

Les étudiants en mécanique agricole du CFA de Sorigny ont découvert cette rentrée un nouvel équipement de poids dans l’atelier de formation du centre. Objectif, découvrir « ce qu’il a dans le ventre ».

C’est en juillet à la fin de l’année scolaire que le Centre de formation pour apprentis de Sorigny a touché un nouvel équipement pédagogique : un tracteur sorti des usines Valtra en 2003. Il s’agit d’un 160 Tier 3, semi Power Shift, doté de quatre roues motrices. Pour l’équipe de professeurs de l’atelier, sa configuration est bien adaptée aux travaux pratiques suivis par les apprenants. Les élèves découvrent, démontent et remontent une foule de pièces, notamment au niveau de l’hydraulique et de l’électrohydraulique dans le cadre de cours portant l’étude des systèmes et la recherche de pannes.

 

L’engin a été acheté (1) 49 k€ aux établissements André de Manthelan, dont l’équipe technique provient en majorité du centre de Sorigny. « Notre établissement emploie sept salariés parmi lesquels trois mécaniciens de niveau CAP, BEP et bac pro. Nous sentons un véritable engouement pour la mécanique et la technologie chez les jeunes », se réjouit Christophe Mercier des établissements André.

 

« Ici nous travaillons avec toutes les grandes marques, mais c’est aussi important d’avoir des modèles en propriété pour approfondir la démarche pédagogique », reconnaît Alain Boistard, responsable de l’équipe d’enseignants techniques. Avec ses collègues Gilles Guy, Fabrice Barbier, Eric Barelli, Gaëtan Paviot et Patrice Edon, il conforte ses connaissances. Tous ces enseignants suivent en effet régulièrement des stages constructeurs pour adapter leurs cours à l’évolution technologique. Une organisation bien rôdée dans le cadre d’une association bi-partite, Aprodema, qui rassemble professeurs et industriels et se charge d’organiser ces sessions.

 

Pour cette rentrée, le CFA de Sorigny accueille 330 apprentis du CAP au Bac Pro, toutes options confondues.

 

 (1) : Grâce à une subvention de 100 % acquise dans le cadre d’un appel à projet de l’Opco entreprises de proximité.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

UN CHOIX À PLUSIEURS ENTRÉES

Options adaptées à son activité, facilité d’entretien, proximité du concessionnaire, critères pour la revente..., plusieurs facteurs guident quand

UN JOYSTICK REMPLAÇANT LE VOLANT

Limiter la pénibilité des utilisateurs intensifs de télescopiques, tel est le défi que souhaite relever le constructeur français Manitou.

Penser son intervention en fonction du sol, du climat et de la plante

Pour les deux associés du GAEC de Beauchene dans le Lochois, le travail du sol se module en fonction de trois critères principaux : le climat de l’

GRÉGOIRE REVISITE EN PROFONDEUR SON PORTE-OUTILS

Grégoire a sorti l’an passé son enjambeur double rangs, adapté aux vignes étroites.

Produire mieux dans un environnement qui évolue

Changer ses pratiques pour davantage préserver l’environnement a amené Camille Fardouet à revoir une partie de son système d’exploitation.

DES BOTTES DEUX PAR DEUX, POUR GAGNER DU TEMPS AU RAMASSAGE

Eleveur allaitant à La Croix-en-Touraine, Jean-Marie Couratin a investi il y a une dizaine d’années dans une presseenrubanneuse Krone.

Publicité