Aller au contenu principal

Une parcelle sans aucun pesticide

 L’Inrae de Nouzilly fait partie d’un réseau Dephy expé testant des systèmes de culture n’utilisant aucun pesticide. Les résultats démontrent l’efficacité de certains leviers autres que chimiques.

Lors du Rendez-vous au champ à Nouzilly le 25 mai dernier, les résultats d’un essai « zéro pesticides » dans le cadre de Rés0pest ont été présentés sur la parcelle en test. Rés0pest est une expérimentation mise en place depuis 2012 par l’Inrae, sur neuf sites en France. Neuf systèmes de culture ont été testés, avec tous le même cahier des charges : aucun produit phytosanitaire (y compris traitement de semence), fertilisation minérale autorisée, rotation de cultures représentées sur le territoire, en vue d’une production de qualité commercialisable, donnant lieu à un revenu pour l’agriculteur. Quatre microparcelles y ont été consacrées à l’Inrae de Nouzilly, auparavant cultivées en système classique. Au début du projet, la rotation suivait un cycle prairie temporaire de trois ans, blé, maïs fourrager, triticale/pois, tournesol, blé. Elle a évolué vers celleci : prairie, maïs fourrage, blé, triticale/pois, maïs fourrage, blé. Pour limiter les adventices, différents leviers ont été actionnés. « Dans la rotation, la prairie temporaire a représenté un gros plus, en couvrant un maximum le sol », souligne Elodie Hégarat, conseillère à la CA 37. Composée de trèfle et de ray-grass au départ, elle mêle désormais trèfle, fétuque et dactyle implantés sous un méteil. Par ailleurs, avant chaque maïs, un méteil a été semé. Au niveau des variétés, les mélanges de blé ont été travaillés. Du côté des semis, « la date de semis a été repoussée au 20-25 octobre. Pas plus tard, pour rester cohérent avec la réalité quand on a de grandes surfaces à semer, détaille la conseillère. La densité a été augmentée à hauteur de 300-320 grains/m2 pour une culture bien couvrante. » Un travail du sol a été réalisé tous les 2-3 ans. Le désherbage a été assuré par un passage de herse étrille à l’aveugle (pas simple en limons battants, en l’occurrence), puis à 2-3 feuilles, ainsi que deux ou trois binages. Les résultats de l’essai indiquent une augmentation de 5 % de la biomasse d’adventices par rapport à la biomasse des cultures, comparé à 2012. La quantité d’adventices a augmenté sur les dix ans, mais reste en-dessous de 10 % de la biomasse de culture, elle est donc maîtrisée. Le rendement en blé, dont le potentiel était auparavant de 75 q/ ha avec l’utilisation de produits phytosanitaires, atteignait 55 q en moyenne sur les dix années d’essai. Les participants au Rendez-vous au champ ont en tout cas été surpris de l’aspect relativement propre de la parcelle et de l’absence de ray-grass passant au-dessus des cultures.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des vignerons formés aux réglages des outils de travail du sol

Une quinzaine de vignerons et salariés viticoles a bénéficié d’une formation pour apprendre à régler de façon optimale les outils de travail du sol

Semis : une mission presque impossible ?

Semer les cultures de printemps constitue cette année un défi dans plusieurs secteurs du département.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

« Ce dispositif sort l’impulsé du champ “agricolo-agricole” »

 Nathalie Flabeau, responsable de l’équipe stratégie-gestiontransmission à la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, évoque L’impulseur et se

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Publicité