Aller au contenu principal

Témoignage
Une stratégie multiple pour limiter les adventices

Sur des terres en limons battants, Anthony Crespin combine les stratégies pour limiter le salissement des parcelles. Méthodes de travail et assolement sont adaptés au cas par cas.

Anthony Crespin est salarié chez son père à Villedômain sur 315 ha, et installé à titre secondaire sur 80 ha à Nouans-les-Fontaines. Pour la préparation du sol et le semis de leurs céréales, ils utilisent une herse rotative avec un combiné de semis. Ils avaient également un déchaumeur à disques Lemken Rubin de 5 mètres depuis 10 ans ; mais une panne lors de la dernière campagne les a contraints à emprunter un autre matériel, à leur concessionnaire, le garage Loiseau.

Un travail moins profond

« On nous a prêté un déchaumeur Lemken Heliodor plus large (6 mètres) et avec de plus petits disques par rapport au Rubin, raconte le jeune homme. On s’est rendu compte que ça faisait le même travail, en allant moins en creux. Ça fonctionnait bien, surtout dans le contexte de sécheresse de l’année dernière, qui fait qu’on n’a pas déchaumé certaines terres ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Après le gel : la FAV reçoit les parlementaires
Un sénateur, un conseiller départemental et un député ont répondu à l’invitation de la fédération des associations viticoles d’Indre-et-Loire
« Les retours des clients, c’est une vraie récompense »
Julie Maréchaux s’est lancée depuis deux ans dans la transformation et la vente directe des céréales de son mari et d’autres produits de la fe
Patate douce : le tubercule qui monte, qui monte !
Quand un horticulteur chinonais saisit à la volée l’ascension fulgurante de la patate douce.
Asperges : des cours soutenus mais une saison raccourcie
La production d’asperges de Touraine atteint son pic dans un contexte de marché favorable.
Raisins : le potentiel incertain des bourgeons secondaires
Réputés peu ou pas fructifères, les bourgeons secondaires vont recevoir le signal du débourrement, une fois le stress du gel partiellement est
Gel : des producteurs meurtris mais pas abattus
Vignes et vergers stressés par dix jours de gel se remettent lentement.
Publicité