Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Télédéclaration
Aides animales 2020 à demander sur Telepac

Les aides animales peuvent être demandées sur Télepac à partir du 6 janvier.

L’ASP, qui gère les déclarations PAC, a changé d’opérateur pour sa gestion informatique. Le temps du basculement, Télepac est fermé depuis le 20 décembre. L’accès ne sera possible qu’à partir du 6 janvier. A cette date les éleveurs pourront faire leur déclaration annuelle habituelle. Cela concerne les aides ovines et caprines, dont la date limite de déclaration, sans réduction de l’aide est le 31 janvier.

 

Les demandes d’aides aux vaches allaitantes, vaches laitières, mais aussi veaux sous la mère sous label ou veaux sous la mère certifiés bio peuvent, elles, être réalisées jusqu’au 15 mai 2020.

 

Pour les bovins, l’éleveur choisit la date la plus intéressante, c’està- dire dans la majorité des cas, celle où l’effectif sur 6 mois sera le plus élevé.

Pour tout complément d’information, pour une saisie de la demande sur Internet, contacter le service syndical de l’UDSEA au 02 47 28 30 02.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Covid-19 : les filières tiennent mais grincent
Hissées sur le piédestal de la République, les filières agro-alimentaires remplissent du mieux qu’elles peuvent leur mission : fournir les ass
Caprins : un bon début de lactation se prépare lors de la gestation
L’alimentation en fin de gestation a un impact sur la qualité du colostrum, sur la lactation suivante et le poids de la portée.
Covid-19 : quels impacts sur les filières d’élevage ?
Puisqu’il faut continuer à nourrir la population, le Gouvernement a pris des dispositions pour fluidifier en amont tous les circuits d’approvi
Covid-19 : les agriculteurs s’organisent dans l’urgence
L’agriculture en général n’est objectivement pas le secteur économique le plus affecté par la crise sanitaire mais le coronavirus venu de Chin
Le vivant sensible aux ondes et courants vagabonds
Pas toujours prise en compte lors de la pose d’installations électriques (production, transport), l’influence des ondes électromagnétiques sur
Des moutons citadins… vraie ou fausse bonne idée ?
Des activités « alternatives » s’ouvrent aux éleveurs ovins, la plus connue étant l’éco pâturage, pratique plutôt citadine.
Publicité