Aller au contenu principal

Caprins : un bon début de lactation se prépare lors de la gestation

L’alimentation en fin de gestation a un impact sur la qualité du colostrum, sur la lactation suivante et le poids de la portée. L’alimentation des 60 jours de fin de gestation est une étape cruciale à ne pas sous-estimer.

En caprin, un des challenges du 4ème mois de gestation au début de lactation consiste à couvrir des besoins énergétiques élevés, avec 20 % d’espace ruminal en moins. En effet, d’1 mois avant à 1 mois après la mise bas, la chèvre connaît une période de déficience énergétique, ses besoins en UFL étant supérieurs à sa capacité d’ingestion.

 

Sur la période charnière en début de lactation, afin de se maintenir, elle mobilise rapidement ses réserves en lipides. Des réserves qu’elle est capable de recapitaliser si, dans les semaines suivant la mise bas, la ration alimentaire est réévaluée afin de relancer la panse et contribuer à une reprise de forme. « La capacité d’ingestion augmente d’environ 250 g de MS/ semaine, pour atteindre le maximum au bout de 2 mois de lactation », précise Brenda Oviedo, conseillère caprine à la chambre d’agriculture de l’Indre.

 

A CHAQUE ÉTAPE SON ALIMENTATION

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Insémination animale : « Pouvoir intervenir au bon moment, selon mon jugement »
Encore peu démocratisée, l’insémination par l’éleveur (IPE) apporte une plus-value au travail de l’agriculteur.
L’élevage chevillé au corps
Après avoir fait ses armes auprès d’un troupeau allaitant comme apprenti, Mathéo se convertit à l’élevage laitier pour développer ses compéten
Une stratégie sur mesure pour sortir des impasses
Des purs céréaliers cochant la case retour à l’élevage laitier, le fait est suffisamment exceptionnel pour être relevé, d’autant que ce n’est
Produire ses protéines fourragères en caprin : intéressant économiquement
Produire des fourrages de bonne valeur nutritive pour limiter l’achat des aliments du commerce contribue à développer l’autonomie alimentaire
Prix des broutards mâles : l’incompréhension
Depuis l’effondrement des cours dans l’été, le prix des broutards est toujours à la peine avec un marché au ralenti.
Export des bovins : la réglementation FCO change
La Loi de santé animale fait voler en éclat les accords conclus par la France avec l’Italie et l’Espagne en matière de FCO.
Publicité