Aller au contenu principal

Développement agricole
Champeigne : le GDA, sinon rien !

De semis en moisson, le GDA de Champeigne accompagne ses adhérents depuis soixante campagnes céréalières et c’est loin d’être terminé.

Les conseillers du GDA ont retracé, chacun avec leur regard, soixante années d’une vision collective du développement agricole dans une perspective d’amélioration du revenu des familles.

Leur groupement de développement agricole fête ses 60 ans cette année. Et les adhérents de Larçay à Luzillé et de Souvigny à St Bauld ont eu à coeur d’en marquer l’anniversaire. Le 27 septembre, ces producteurs, de grains pour l’essentiel, ont choisi le cadre symbolique d’une grange dîmière de St Branchs pour afficher leurs convergences. Tous les techniciens qui ont accompagné le progrès agricole des exploitations étaient présents.

 

Né en 1959 de la volonté de deux hommes, Roland Poitevin – qui en sera le premier président – et Gaston Fortin, le GDA de Champeigne fusionne en 1968 avec le Ceta de Loches pour atteindre la masse critique d’une centaine d’adhérents. Robert Morillon, conseiller agricole de cette époque, l’a raconté devant ses pairs. Après douze mois de formation, il prend son poste en 1969, avec pour mission principale de garantir quatre visites individuelles par an aux adhérents. A l’époque, le modèle de polyculture élevage est la règle en Touraine.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Moisson : des rendements en bio corrects
Comme en production conventionnelle, les premiers résultats des exploitations en agriculture biologique confirment une année placée sous le si
Explorateur d’hybrides
Un vigneron curieux tente de s’affranchir des voiles culturels qui ont imposé les cépages emblématiques pour s’aventurer sans oeillères et idé
Moisson : des rendements surprenants
Prix, rendements, les clignotants sont au vert pour la moisson 2021.
Le regard bienveillant de Bacchus sur Cravant
Changement de génération, le dieu du vin remplace la dive bouteille installée près du lavoir depuis un demi-siècle.
Plan pollinisateurs : jusqu’au 20 juillet pour s’exprimer
Céréaliers, viticulteurs, arboriculteurs, semenciers, maraîchers sont invités à faire leurs remarques sur le plan pollinisateurs jusqu’au 20 j
Une moisson entre les gouttes
La moisson peine à trouver son rythme de croisière cette année mais les beaux jours annoncés ce week-end et la semaine prochaine devraient cha
Publicité