Aller au contenu principal

CHOISIR UNE INSÉMINATION ARTIFICIELLE SANS HORMONES

  Depuis une vingtaine d’années, le Gaec Marsault en Boischaut nord choisit tous les ans d’inséminer ses chèvres sans éponges, ni hormones. Zoom sur l’insémination artificielle sur chaleurs naturelles. 

Les trois associés et l’ouvrière du Gaec Marsault élèvent 210 chèvres, 20 vaches laitières et une quarantaine de brebis. Depuis au moins vingt ans, les exploitants de Bagneux, au nord de l’Indre, pratiquent l’insémination artificielle (IA) sans hormone ou sur chaleurs naturelles sur les chèvres. « L’idée est de recréer la période sexuelle de la chèvre avec le photopériodisme », explique Sébastien Marsault, installé depuis 2005. Les mises-bas sont programmées à l’automne pour bénéficier du différentiel de prix entre le lait d’hiver et de printemps.

CHOISIR LES CHÈVRES À INSÉMINER

« Toutes les chèvres ne sont pas inséminées. Je les répartis en quatre lots ». Celles qui sont trop vieilles ne sont pas mises à la reproduction, mais continuent de produire. Celles qui ont, au contrôle précédent, plus de 2,5 l par jour sont mises en lactation longue. Les chèvres potentiellement inséminables (moins de 2,5 l) sont mises en lots quelques jours avant l’intervention. « J’envoie le listing des chèvres pour l’IA à l’inséminatrice, afin qu’elle puisse commencer à programmer ses accouplements », note Sébastien Marsault. Les tendances d’accouplement (lait taux GA) sont préparées sur toutes les chèvres par avance. En général, toutes celles en chaleur la première semaine sont inséminées. Les autres, en chaleur plus tardivement, sont mises au bouc. Il peut arriver que sur des chaleurs courtes, des chèvres soient saillies et remplissent.

UNE CHRONOLOGIE À RESPECTER

La première étape consiste à choisir la date d’IA avec l’inséminateur, six mois avant. Mi-novembre, les chèvres entrent en période de jours longs pendant 70 à 80 jours. Puis, s’en suit une période de 4550 jours courts. Les chèvres à l’IA sont mises en lot sept jours avant la fin des jours courts. « J’introduis les boucs 7 jours après la mise en lot pour créer un effet bouc. Je vois les premières chaleurs 2 à 5 jours après l’introduction des boucs. Seul un bouc reste en tablier marqueur avec les chèvres, afin de marquer les chèvres en chaleur ». L’IA est réalisée dès le lendemain sur les chèvres détectées en chaleurs. Les boucs sont séparés des chèvres par une barrière la veille. Les chevrettes suivent le même programme que leurs ainées, mais ne sont pas mises à l’IA. « On leur met un implant de mélatonine après la période de jours longs, afin de les stimuler un peu. Puis on met les petits boucs ». Les boucs sont changés dans la journée. Un à trois boucs sont attachés à la barrière, selon les besoins.

UN GAIN DE TEMPS

Plus d’une soixantaine de chèvres ont été inséminées en quelques jours. « Le plus gros est fait. Maintenant, reste à voir celles qui ont rempli ». Même si l’IA ne fonctionne pas à 100 %, les exploitants témoignent d’un gain de temps. « Cela évite les manipulation des traitements L’idée est de recréer la période sexuelle de la chèvre avec le photopériodisme. Sébastien Marsault, éleveur  caprin à Bagneux (36) hormonaux et des éponges, tout en restant plus naturel et raisonné. Mais cela nécessite malgré tout de surveiller les chaleurs ». Du côté des chevrettes, 82 % étaient fertiles en 2021 et 95 % en 2022. « L’IA permet de renouveler le troupeau car nous gardons toutes les chevrettes issues d’IA. Cela nous permet aussi de travailler la génétique du troupeau », conclut Sébastien Marsault.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

« Aller à paris, c’était un objectif »

 Un éleveur du Petit-Pressigny fait le déplacement au Salon de l’agriculture avec une de ses prim’holstein pour participer au concours nationa

Publicité