Aller au contenu principal

Comment concilier vendanges et crise sanitaire ?

Les vendanges 2020 vont imposer de nouvelles règles aux employeurs. La préfecture et l’agence régionale de santé en ont défini les grands principes le 21 août, après avoir consulté la profession.

La légère dégradation des indicateurs épidémiologiques en Indre-et-Loire et la crainte d’une « deuxième vague » ont incité les pouvoirs publics à prendre des mesures pour les travaux saisonniers agricoles. Le seuil de vigilance de 10 personnes testées positives sur 100 000 habitants est désormais franchi (taux d’incidence de 12,9).

 

De nombreux salariés de toutes origines sont embauchés tous les ans, principalement pour les vendanges et la cueillette des pommes, ce qui génère un croisement de population important et donc un risque accru de propagation du virus. A ce titre, il est de la responsabilité de l’employeur d’évaluer les risques (dont la Covid) et de prendre les mesures pour assurer la santé des salariés. Ces mesures sont multiples et complémentaires. Il s’agit du respect des gestes barrières et des mesures d’hygiène. Pour les accompagner, les services d’Etat déploient des moyens, notamment le dépistage.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comprendre la puissance du sol

 « Ce qu’on sait sur le sol, c’est qu’on ne sait pas grand-chose ! », lançait Konrad Schreiber, lors d’une formation en agronom

Plus besoin de tire-bouchon pour boire du vin !

Vignerons à Benais, Vincent et Guillaume Delanoue proposent désormais une partie de leur production conditionnée en canettes, pour aller chercher u

Que sait-on aujourd’hui de la flavescence dorée ?

 Dispersion de la maladie, sensibilité en fonction des cépages, phénomènes de rétablissement : état des lieux sur les connaissances actue

La méthode de plantation en potets travaillés fait ses preuves

Une visite forestière a été organisée à l’issue de l’assemblée générale du Cetef de Touraine.

La longévité d’une parcelle débute par une implantation réussie

Face à l’évolution du climat, les chercheurs planchent sur différents leviers pour améliorer l’adaptation de la vigne.

Un projet amené à grandir à Abilly

Céréalier à Abilly, Bernard Limouzin s’est lancé dans un ambitieux projet d’agroforesterie il y a deux ans.

Publicité