Aller au contenu principal

Concours Graines d'agriculteurs : un éleveur tourangeau en lice

Comme chaque année, le concours « Graines d’agriculteurs » met à l’honneur les projets novateurs portés par des exploitants récemment installés. Parmi les 10 finalistes de l’édition 2020, Gabriel Simon, 25 ans, éleveur de volailles à Coteaux-sur-Loire.

Gabriel Simon

Faire découvrir les nouveaux visages de l’agriculture française » : telle est l’ambition de ce concours organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs, qui porte cette année sur le thème de la communication. Un défi relevé par Gabriel Simon, installé depuis 2017 sur une exploitation baptisée « Des poules et des vignes à Bourgueil ». C’est en effet au beau milieu des vignes de l’appellation que le jeune homme élève ses volailles, qui font la part belle aux races anciennes (poule noire du Berry, géline de Touraine, gauloise dorée, pintade perle noire…).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Insémination animale : « Pouvoir intervenir au bon moment, selon mon jugement »
Encore peu démocratisée, l’insémination par l’éleveur (IPE) apporte une plus-value au travail de l’agriculteur.
L’élevage chevillé au corps
Après avoir fait ses armes auprès d’un troupeau allaitant comme apprenti, Mathéo se convertit à l’élevage laitier pour développer ses compéten
Une stratégie sur mesure pour sortir des impasses
Des purs céréaliers cochant la case retour à l’élevage laitier, le fait est suffisamment exceptionnel pour être relevé, d’autant que ce n’est
Produire ses protéines fourragères en caprin : intéressant économiquement
Produire des fourrages de bonne valeur nutritive pour limiter l’achat des aliments du commerce contribue à développer l’autonomie alimentaire
Prix des broutards mâles : l’incompréhension
Depuis l’effondrement des cours dans l’été, le prix des broutards est toujours à la peine avec un marché au ralenti.
Export des bovins : la réglementation FCO change
La Loi de santé animale fait voler en éclat les accords conclus par la France avec l’Italie et l’Espagne en matière de FCO.
Publicité