Aller au contenu principal

Diversification
Des moutons citadins… vraie ou fausse bonne idée ?

Des activités « alternatives » s’ouvrent aux éleveurs ovins, la plus connue étant l’éco pâturage, pratique plutôt citadine. De réelles opportunités ? Les membres du Syndicat départemental ovin en ont débattu lors de leur assemblée générale, le 4 février.

L’éco pâturage est en vogue. Le concept : entretenir des espaces de façon écologique par des herbivores d’éleveurs professionnels. La chambre d’agriculture est ainsi régulièrement sollicitée par des entreprises, des collectivités, pour être mises en contact avec des éleveurs : La Riche, Saint- Avertin, SKF, certains Esat… Certains sites touristiques, notamment les châteaux, sont également séduits par l’idée.

 

Mais cette pratique émergente pose plusieurs questions aux producteurs, à commencer par le tarif. Celui-ci « doit prendre en compte le travail de l’éleveur, être rémunéré à sa juste valeur », a insisté Fabienne Bonin, élue chambre d’agriculture. Autrement dit inclure l’entretien du site, les clôtures, le broyage des refus, le système d’abreuvement, le temps passer à visiter et soigner les animaux, à leur apporter de l’eau…

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Prix des broutards mâles : l’incompréhension
Depuis l’effondrement des cours dans l’été, le prix des broutards est toujours à la peine avec un marché au ralenti.
Export des bovins : la réglementation FCO change
La Loi de santé animale fait voler en éclat les accords conclus par la France avec l’Italie et l’Espagne en matière de FCO.
Semis de luzerne sous couvert de tournesol : pari réussi !
C’est un peu par défaut que Martin De Cauwer a choisi le tournesol comme plante compagne à une luzerne qu’il a été contraint de semer ce print
Plan de relance : déposer son dossier au plus vite
Certains dossiers peuvent déjà être déposés par internet dans le cadre des aides du plan de relance.
Lancement de la démarche label Grand Boeuf en Indre-et-Loire
Face aux pertes engendrées par la disparition de l’ICHN, les élus de la chambre d’agriculture travaillent au déploiement du label Grand Boeuf
L'entretien des haies, nécessaire pour la biodiversité
Sur une exploitation, la haie offre de multiples avantages.
Publicité