Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fourrage : comment passer l’année sans encombre ?

Suite à une campagne fourrages compliquée, l’heure est à la stratégie pour ne pas manquer. Quant à l’avenir, diversifier ses ressources et optimiser la conduite de son troupeau font partie des clés. Le resemis naturel a fait son oeuvre dans certaines parcelles, il faut en profiter si l’herbe mesure plus de 5 cm.

Suite notamment à la sécheresse, il est temps de réfléchir à la ration à adopter pour passer l’année sereinement. C’était, entre autres sujets, l’objet de la réunion du 8 octobre, organisée par la chambre d’agriculture et TCEL dans le programme Herbe et fourrages Centre-Val de Loire, pour établir un bilan et surtout évoquer les pistes de solutions pour les éleveurs.

 

L’importance d’ajuster les effectifs et l’âge au vêlage

Il faut dès maintenant évaluer ses ressources fourragères en tonnes de matière sèche (MS) et en valeur alimentaire ; les analyses de fourrage sont plus importantes que jamais ! Le pendant est d’identifier précisément ses besoins selon le nombre d’animaux par catégorie, et ses objectifs de production. Ceci, en ayant en tête la date jusqu’à laquelle les fourrages devront couvrir les besoins (mise à l’herbe, récoltes de printemps, ensilage de maïs…).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Covid-19 : les filières tiennent mais grincent
Hissées sur le piédestal de la République, les filières agro-alimentaires remplissent du mieux qu’elles peuvent leur mission : fournir les ass
Caprins : un bon début de lactation se prépare lors de la gestation
L’alimentation en fin de gestation a un impact sur la qualité du colostrum, sur la lactation suivante et le poids de la portée.
Covid-19 : quels impacts sur les filières d’élevage ?
Puisqu’il faut continuer à nourrir la population, le Gouvernement a pris des dispositions pour fluidifier en amont tous les circuits d’approvi
Covid-19 : les agriculteurs s’organisent dans l’urgence
L’agriculture en général n’est objectivement pas le secteur économique le plus affecté par la crise sanitaire mais le coronavirus venu de Chin
Le vivant sensible aux ondes et courants vagabonds
Pas toujours prise en compte lors de la pose d’installations électriques (production, transport), l’influence des ondes électromagnétiques sur
Des moutons citadins… vraie ou fausse bonne idée ?
Des activités « alternatives » s’ouvrent aux éleveurs ovins, la plus connue étant l’éco pâturage, pratique plutôt citadine.
Publicité