Aller au contenu principal
Font Size

Coopération agricole
Une Copac confiante mais vigilante

La coopérative des agriculteurs du Chinonais a clôturé ses comptes dans le vert. La situation est saine mais les filiales sont à surveiller dans un contexte de bouleversements réglementaires, de hausse des phytos, mais aussi de bonne tenue des marchés céréaliers.  

Sans le déficit de ses filiales, la Copac aurait fait plutôt une bonne année (comptes 2017/18). Au 30 juin, la coopérative chinonaise clôt ses comptes avec un chiffre d’affaires de 14,3 M€ (+ 7,6 %) et un résultat net de 128 k€. Une somme amputée des 186 k€ de dotations abandonnées aux comptes des filiales jardin-motoculture (Sarl la Paysanne et la Paysanne Motoculture). Cette situation découle de la saturation de l’offre de ce secteur concurrentiel, lui aussi bousculé par le e-commerce. Pourtant la coopérative, présente à Chinon, Azay-le-Rideau et l’Ile Bouchard, veut s’y maintenir pour des raisons stratégiques.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvelle limitation des prélèvements d'eau
En l'absence de précipitations, et compte tenu des pics de chaleurs rencontrés ces derniers jours, la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et
Les habitants du Sud Touraine pourront bientôt investir dans l’éolien
L’association Nouvelles Energies en Sud Touraine (Nest) avance ses pions pour rendre possible la création de projets énergétiques à participat
Nouvelles restrictions de prélèvement d'eau en Indre-et-Loire
Un nouvel arrêté préfectoral a été pris le 30 juillet, instaurant de nouvelles restrictions et interdictions de prélèvement d'eau.
Premières restrictions d'eau en Indre-et-Loire
Un premier arrêté de restriction et d'interdiction des usages de l'eau a été pris par Madame la Préfète le 24 juillet.
Les humains ont des devoirs envers le monde animal
L'humain a-t-il un statut particulier dans le monde animal?
A la Une de Terre de Touraine du 24 juillet 2020
Les abonnés à Terre de Touraine ont accès à la version numérique feuilletable le jeudi midi précédant la parution de la version papier en alla
Publicité