Aller au contenu principal

Remaniement du gouvernement
Julien Denormandie, un agronome à l’Agriculture

À sa grande surprise, Didier Guillaume a été démis de ses fonctions le 6 juillet par le Premier ministre, pour être remplacé par Julien Denormandie, jusqu’ici ministre du Logement. Haut fonctionnaire rattaché au corps des Eaux et Forêts (Ipef), cet ingénieur agronome de 40 ans, proche d’Emmanuel Macron, s’est affiché dans la continuité de son prédécesseur lors de la passation de pouvoirs.

A quelques jours près, Didier Guillaume n’aura pas eu le temps de finaliser sa réforme de la gestion des risques agricoles. Alors qu’il devait s’exprimer mi-juillet sur ce dossier qu’il porte de longue date, le Premier ministre lui a finalement trouvé un remplaçant, ce 6 juillet.

 

C’est Julien Denormandie qui a été nommé au poste de ministre de « l’Agriculture et de l’alimentation ». Né en 1980, Julien Denormandie est un ingénieur agronome (AgroParisTech) et un haut fonctionnaire rattaché au corps des Eaux et Forêts (Ipef), ce qui n’avait plus été le cas d’un ministre de l’Agriculture depuis le mandat de Pierre Méhaignerie (1977-1981).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Forte mobilisation contre la future Pac
Depuis le 2 avril, plusieurs milliers d’agriculteurs se sont rassemblés en divers endroits en France pour manifester contre le projet de la fu
Manifestation le 6 avril : oui à une Pac incitative et non punitive
Les premières propositions du ministère de l’Agriculture ont été dévoilées. Elles préoccupent fortement la profession.
AG locales FNSEA 37 : des échanges riches sur les préoccupations locales
Les réunions locales des adhérents de la FNSEA 37 se poursuivent, faisant chacune émerger des sujets de discussion différents.
Les « écorégimes », le futur « machin » de la Pac
La concrétisation définitive de la future Pac est lancée.
La FNSEA 37 en tournée locale
Désormais structurée à l’échelle des communautés de communes, la FNSEA 37 organise en mars une réunion dans chaque syndicat local.
Le recul constant des épidémies
Les épidémies et les maladies infectieuses constituent le deuxième plus grand ennemi de l’humanité.
Publicité