Aller au contenu principal

La COPAC entre en transition

Après une campagne 2018/19 économiquement terne, la coopérative des agriculteurs du Chinonais se prépare activement au grand chantier à risque de la séparation du conseil et de la vente.

La Copac a présenté ses comptes bouclés au 30 juin 2019 à ses adhérents réunis à Avoine, le 12 décembre. Le contexte de l’année n’a pas permis à la coopérative d’atteindre l’équilibre financier qui clos son exercice avec 25 k€ de perte. En cause, le volume collecté et les ventes d’intrants du printemps 2019 en baisse et les pertes comptables récurrentes de son activité jardinerie-quincaillerie.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Pac 2023 : un remaniement important des aides couplées
 Au sein de la future Pac, les aides couplées, animales comme végétales, connaissent de nombreux changements.
Pac 2023 : regroupement de la conditionnalité et du verdissement
Les bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE) de la conditionnalité de la Pac actuelle connaîtront quelques modifications avant
Fierbois Tradition : les yaourts qui montent
A Chédigny, l’entreprise de fabrication artisanale de yaourts et produits laitiers surfe sur la demande de produits de qualité.
Ferme expo : une édition de retrouvailles
Qui aurait parié sur une fréquentation de 30 000 visiteurs quelques semaines avant la tenue d’un salon qui a trouvé son public ?
Concours prim’holstein : « voir le fruit de notre travail »
Samedi 20 novembre se tiendra le traditionnel concours de vaches prim’holstein.
Bio : un marché pluriel
Les surfaces en production et le marché bio progressent.
Publicité