Aller au contenu principal

La démarche de transfert DPB est simplifiée

 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de foncier. La procédure administrative est très assouplie

Lorsqu’il y a plusieurs repreneurs, il faudra être attentif et ne pas céder plus de DPB qu’il n’y a de foncier.

C’était prévu dans la nouvelle Pac. A compter de 2023, le transfert de DPB est simplifié. Jusqu’en 2022, lorsque ce transfert ne suivait pas le foncier, il y avait un abattement définitif de 30 % sur la valeur unitaire du DPB. Pour ne pas subir cet abattement, il fallait justifier que les DPB suivaient le foncier. Ce en fournissant les justificatifs indiquant que le cédant et le repreneur exploitaient les mêmes parcelles. Dans la nouvelle Pac, cet abattement en cas de transfert de DPB ne suivant pas le foncier a été supprimé. Il n’y a donc plus de justificatifs à fournir. La gestion des transferts est largement simplifiée et les DDT ont, en conséquence, prévu de diminuer les moyens humains consacrés à ce poste (*). En dehors des situations d’héritage et donation, deux formulaires vont être utilisés et sont disponibles dans « Formulaires et notices » sous Telepac.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

« Aller à paris, c’était un objectif »

 Un éleveur du Petit-Pressigny fait le déplacement au Salon de l’agriculture avec une de ses prim’holstein pour participer au concours nationa

Publicité