Aller au contenu principal

La recherche et le casse-tête des maladies du bois

Quoi de neuf sur le front des maladies du bois ? A Varrains près de Saumur, chercheurs, techniciens et vignerons ont pris le temps d’une journée de transfert de connaissances.

Lors du PNDV Tour, Cédric Moisy (IFV) a détaillé son projet Vitimage permettant l’exploration par imagerie non destructive.

La saison 2021 a marqué l’esprit des vignerons touchés à cœur par bien des déboires, le gel, la grêle, le mildiou, mais c’est en fin de saison que chacun a pris le temps de comptabiliser l’ampleur de l’esca. Selon le plan national de dépérissement, ce dernier se traduit par une perte de 5 hl/ha sans prendre en compte le coût considérable de la complantation voire de la replantation.

 

Début novembre, les chercheurs de l’Inrae, de l’IFV, les techniciens des chambres d’agriculture ont souligné l’avancée des connaissances mais sans que l’ombre de solutions curatives émerge. En attendant, les vignerons sont réduits à agir sur quelques leviers leur offrant une marge de manœuvre relative : l’achat de plants de qualité ; une plantation et un suivi des plants méticuleux ; des modes de taille minimisant les mutilations et respectueuses des flux de sève ; et enfin sur les vignes en production la pratique généralisée du curetage, du recépage ou du regreffage.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Aspergus, la marque de qualité de Médéric Boisseau
Jeune agriculteur en grandes cultures, Médéric Boisseau est actuellement en pleine saison de l’asperge, pour la deuxième année consécutive.
Que faire face aux colzas défoliés par les pigeons ramiers ?
Depuis deux semaines, de nombreuses parcelles de colza présentent d’importants dégâts de pigeons ramiers.
Témoignage millésime 2021 : de la qualité à défaut du volume
Les 26 à 27 hl/ha récoltés par le domaine Les pierres écrites sont supérieurs aux 20 hl récoltés, en moyenne, sur le territoire de l’appellati
Emballages fruits et légumes : une nouvelle réglementation difficilement applicable
Le décret publié le 12 octobre 2021 qui émane de la loi anti-gaspillage de janvier 2020 est entré en application ce 1er
Dégâts de gibier : l’agrainage interdit en Touraine
Devant l’envolée du coût des dégâts, les risques de collisions routières liés à la présence trop importante de sangliers, la DDT a décidé d’in
Témoignage viticole : "une année éreintante"
Une campagne sans vendanges, on fait comment ?
Publicité