Aller au contenu principal

Climat
Le pouvoir réfléchissant des prairies à l’étude

Mieux appréhender l’effet de ses pratiques sur la part de rayons solaires réfléchie par ses prairies peut contribuer à lutter contre le réchauffement climatique. C’est l’objet d’une étude en cours, dont les résultats sont attendus dans trois ans.

Grâce à ses multiples capteurs, orientés à la fois vers le haut et vers le bas, l’albédomètre enregistre la différence entre le rayonnement qui descend du ciel et celui qui est réfléchi par la prairie.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre et le stockage de carbone par les prairies sont deux leviers d’action bien connus dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais qu’en est-il de l’effet albédo, c’est-à-dire de la part des rayons solaires réfléchie par la terre ? Ce phénomène physique peut-il potentiellement être utilisé pour atténuer le changement climatique ? Cette question fait actuellement l’objet d’une étude, Albédo prairie.

 

Conduite par l’Institut de l’élevage (Idele) et le Cesbio (Centre d’Etudes Spatiales de la Biosphère), elle se déploie sur sept sites expérimentaux, dont celui du Ciirpo au Mourier (87). Elle va s’attacher, pendant trois ans (2020-2023), à mesurer l’effet de l’impact d’atténuation du changement climatique de l’albédo, en complément du stockage du carbone par les prairies.

 

DE 17 À 28 % DE RAYONNEMENT RENVOYÉ

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Anticipation et flexibilité : deux leviers pour optimiser son pâturage

Optimiser sa ressource en herbe via une gestion serrée de son pâturage peut être source d’économie et d’amélioration de l’autonomie alimentaire du

« Il faut bien se préparer ! »

Les chambres d’agriculture 36 et 37 et la laiterie de Verneuil ont invité de futurs installés à visiter une exploitation à céder et une récemment r

Aides animales 2024 à demander sur Telepac

Les aides animales peuvent être demandées sur Telepac à partir du 1er janvier 2024

UNE NOUVELLE BERGERIE POUR UN CONFORT DE TRAVAIL AMÉLIORÉ

Le Gaec Dubus Derville, en élevage bovin et ovin à Chaillac dans l’Indre, utilise sa nouvelle bergerie de 250 places depuis un an.

Une reproduction gérée au cordeau, récompensée par un Sabot d’argent

Sur son élevage de limousines à Saint-Epain, Pascal Pastorino applique le principe d’un veau par an, avec des vêlages regroupés sur un mois et demi

Produire et transformer plus pour répondre à la demande

Marché de Rungis, fromageries, vente directe... les débouchés de Camille Fontaine, productrice de ste-maure-de-touraine, sont nombreux.

Publicité