Aller au contenu principal

Climat
Le pouvoir réfléchissant des prairies à l’étude

Mieux appréhender l’effet de ses pratiques sur la part de rayons solaires réfléchie par ses prairies peut contribuer à lutter contre le réchauffement climatique. C’est l’objet d’une étude en cours, dont les résultats sont attendus dans trois ans.

Grâce à ses multiples capteurs, orientés à la fois vers le haut et vers le bas, l’albédomètre enregistre la différence entre le rayonnement qui descend du ciel et celui qui est réfléchi par la prairie.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre et le stockage de carbone par les prairies sont deux leviers d’action bien connus dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais qu’en est-il de l’effet albédo, c’est-à-dire de la part des rayons solaires réfléchie par la terre ? Ce phénomène physique peut-il potentiellement être utilisé pour atténuer le changement climatique ? Cette question fait actuellement l’objet d’une étude, Albédo prairie.

 

Conduite par l’Institut de l’élevage (Idele) et le Cesbio (Centre d’Etudes Spatiales de la Biosphère), elle se déploie sur sept sites expérimentaux, dont celui du Ciirpo au Mourier (87). Elle va s’attacher, pendant trois ans (2020-2023), à mesurer l’effet de l’impact d’atténuation du changement climatique de l’albédo, en complément du stockage du carbone par les prairies.

 

DE 17 À 28 % DE RAYONNEMENT RENVOYÉ

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouveau directeur à la laiterie de Verneuil : « On sent ici des valeurs de proximité »
Suite au départ en retraite d’Annick Lartigue, François Lécareux a pris la direction de la coopérative Touraine-Berry en janvier dernier.
Le lissage en frais favorise la régularité des fromages
A la Ferme des Âges* au Blanc (36), vendre des pouligny-saint-pierre au juste poids requiert une certaine maîtrise en fromagerie.
Adapter les bâtiments d'élevage aux conditions chaudes
Pour limiter le stress thermique des animaux, réduire le rayonnement et laisser entrer l’air pour ventiler constituent les bases.
Fourrages détruits : un chargement salvateur livré à Savonnières
Sinistrés par un incendie, des éleveurs de Savonnières ont reçu une livraison vitale de fourrages apportée par des agriculteurs alertés par le
Sécheresse précoce : les éleveurs en première ligne
Le gel a masqué la sécheresse sous-jacente qui ampute désormais largement la production d’herbe.
La préfète à l’écoute de la filière élevage du département
La préfète s’est rendue ce lundi chez Richard Courtigné, éleveur à Brèches. L’occasion de rappeler l’impact de la perte de l
Publicité