Aller au contenu principal

Technique
Les chèvres tourangelles sur le podium

Le troupeau caprin d’Indre-et-Loire est un fleuron de l’élevage en Touraine. Et il le prouve avec des performances attestées par Touraine Conseil Elevage.

Elisa Gentil et Vincent Lictevout ont dressé un état des lieux technique des élevages caprins d'Indre-et-Loire.

La moitié des éleveurs et des chèvres adhèrent à Touraine Conseil Elevage. Un pourcentage stable pour les effectifs caprins depuis 2017 mais en baisse régulière pour le nombre d’élevages. Un peu plus de 15 000 chèvres produisant plus de 60 % du lait de Touraine font l’objet de performances attestées. Dans cet échantillon, la moyenne de production par chèvre/campagne s’établit à 950 kg avec un taux protéique (TP) de 33,9 et un taux butyreux (TB) de 38,4. Depuis cinq ans, ces données progressent régulièrement (en 2014 : 900 kg ; TP 33,5 ; TB 37,5). D’une saison à l’autre, les courbes de production journalière des adultes se chevauchent, avec un pic (au-delà de 4 litres en 2018) mi-mai et le traditionnel creux estival au coeur de l’été. Si les taux sont au minimum l’été, le lait d’hiver reste le plus riche de toutes les saisons.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’autonomie alimentaire au cœur de la journée régionale ovine
Le contexte économique est relativement favorable à  la filière ovine depuis quelques mois, avec la hausse des prix de vente des agneaux.
Le Veau bio de Touraine arrive dans les cantines
Après le Grand bœuf en septembre 2021, la filière Veau bio de Touraine vient d’être lancée.
2022 : « une année de transition »
 L’abattoir de volailles et lapins du Sud Touraine est revenu sur une année riche en adaptations, lors de son assemblée générale.
Une dynamique très positive
 L’abattoir de Saint-Flovier, principalement consacré aux volailles, affiche un bilan très positif et une belle dynamique ces dernières années.
Lucie Oger : le savoir-faire alpin importé en Touraine
Avant de revenir à la ferme familiale, Lucie Oger, 28 ans, a fait des détours.
« Les dégâts auraient pu être bien pires »
La précocité de la récolte du maïs fourrage résulte d’une conjoncture d’éléments liés au climat pour la plupart, explique Augustin Gravier, conseiller
Publicité