Aller au contenu principal

Mesurer la contrainte hydrique par infrarouge

Durant l’été 2022, la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire a testé à Vouvray la mesure du stress hydrique des vignes par infrarouge. Des essais plutôt prometteurs.

La chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire a mené, entre juin et fin août 2022, une étude en vue de développer une méthode de mesure du stress hydrique par infrarouge. L’idée est de mettre au point un outil d’aide à la décision pratique, fiable et abordable pour les vignerons. Les essais ont été comparés à la méthode de mesure témoin qu’est la chambre à pression. « Dans la méthode par infrarouge, on se base sur la différence entre la température du feuillage (qui augmente quand les stomates se ferment) mesurée par infrarouge et la température ambiante de l’air. On appelle cette donnée le stress degree days ou SDD, expose Nicolas Pichard, conseiller viticole de la chambre d’agriculture 37. Cela nous donne une estimation de la capacité d’évapotranspiration, donc de l’état hydrique de la plante. » Sur une parcelle de chenin à Vouvray, ont été testés des capteurs infrarouges fixes reliés à des stations météorologiques, avec relevé des données toutes les deux minutes, et des capteurs infrarouges portatifs (thermomètres Trotec associés à des caméras infrarouges). Les capteurs placés dans le rang ont donné des mesures cohérentes et témoignent d’une sensibilité importante. « Ils constituent l a valeur la plus sûre des OAD testés, en dehors de la chambre à pression »,assure Nicolas Pichard. La modalité avec un capteur fixe prenant la mesure sur le rang d’en face est en revanche peu fiable, à cause de la chaleur dégagée par le sol, en cas de palissage bas. Quant aux modalités portatives, moins onéreuses, elles offrent des détections de seuil d’alerte intéressantes mais restent à affiner, au vu de la grande variation des données, même sur une seule feuille. Une tendance à la surchauffe des appareils a également été constatée. De nouveaux essais seront menés pour approfondir la fiabilité de ces outils d’aide à la décision basés sur la technologie infrarouge.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Une nouvelle ferme ovine en Sud Touraine

Installés en 2022 au Louroux, Myriam Eddine et Augustin Peschard développent leur ferme en proposant une gamme de fromages de brebis, qui devrait e

Asperges : un début de saison poussif

 Les producteurs d’asperges attendent de pied ferme des températures plus printanières pour doper la pousse et la demande des consommateurs.

Créer du lien entre producteurs de niche et acheteurs locaux

Le Sud Touraine a pris l’initiative de faire se rencontrer des producteurs de marché de niche de son territoire et les acheteurs locaux. 

Des outils et des rencontres qui vont dans le bon sens

Plusieurs actions visent à favoriser l’approvisionnement local de la restauration collective en Indre-et-Loire, pour une meilleure application de l

Publicité