Aller au contenu principal

Plan de relance : priorité donnée à la conversion écologique

Comme les autres activités économiques, l’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 milliard d’euros sur les 100 milliards annoncés par le Premier ministre. Cette somme sera principalement affectée à la conversion vers une agriculture plus écologique et au développement des circuits courts, ainsi qu’au plan protéines et à la forêt.

« La France de 2030 devra être plus verte, plus respectueuse du climat. C’est pourquoi France Relance vise à accélérer la conversion écologique de notre économie et de notre système productif. La transformation de nos exploitations agricoles vers le bio et la qualité, l’investissement dans les énergies de demain comme l’hydrogène sont aussi à l’ordre du jour […] La France devra être plus indépendante, plus compétitive, plus attractive. Il s’agit de ne pas dépendre des autres pour les biens essentiels, de ne pas risquer des ruptures d’approvisionnement critiques. France Relance a été conçu comme un accélérateur de souveraineté », notamment dans la santé et l’agro-alimentaire. En introduction du document adopté en Conseil des ministres, le président de la République donne le ton sur le contenu agricole de ce plan.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Pac 2023 : la FNSEA Centre-Val de Loire lance l’offensive
À l’occasion des négociations portant sur la nouvelle Pac, le président de la FNSEA Centre-Val de Loire, Florent Leprêtre, a tenu une conféren
Aides à l’investissement : un des leviers pour rebondir en 2021 !
Des aides à l’investissement du 2e pilier de la Pac, de l’Etat et des collectivités territoriales existent p
Le climat redessine le visage de la forêt
Sécheresses et canicules marquent de leurs empreintes mortifères une partie des essences locales.
Treize nouveaux apprentis viticoles à Amboise
Depuis le 10 janvier, treize adultes sont engagés dans la formation « ouvrier qualifié viticole » au lycée d’Amboise.
Former face à la pénurie de candidats en aide à domicile
Depuis novembre 2020, la MFR Rougemont-Tours forme des assistants de vie aux familles, en partenariat avec l’ADMR qui fait face à la difficult
Une nouvelle provocation des anti-phytosanitaires
Un rapport de la Fondation Nicolas Hulot utilise des chiffres non représentatifs et simplifie l’analyse de la situation, au point de conclure
Publicité