Aller au contenu principal

« Pour chaque pied, il faut rechercher le meilleur compromis »

  Lors d’une formation de la chambre d’agriculture, les fondamentaux de la taille ont été mis en pratique.  Un rappel pour certains, un apprentissage pour d’autres.

Les participants à la formation ont mis en pratique les grands principes applicables en matière de taille de vigne, notamment éviter les plaies et être dans le flux de sève

Le 17 janvier, Adeline Mallet, conseillère viticole de la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, animait une formation « Tailler pour prévenir les maladies du bois ». Parmi les participants, des vignerons aguerris mais aussi des néophytes, agents d’espaces verts de Fondettes devant entretenir la vigne communale plantée il y a trois ans. « Les grands principes de la taille consistent à éviter les plaies, être dans le flux de sève, ne pas faire de coupe mutilante et garder au moins deux bras. Mais pour chaque pied, il faut rechercher le meilleur compromis », a introduit la conseillère. Exercice pratique sur de jeunes vignes d’un an, au Domaine de la Gabillière du lycée d’Amboise. « Il faut repérer l’ancienne coupe du pépiniériste (le téton) pour voir où est le flux de sève, donc le côté vivant, avance Adeline Mallet. Ce dernier se trouve sur le côté opposé du téton. » Sur le pied en question, elle observe ensuite le nombre de beaux bois produits.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Hier, « la chasse » aux engrais

Jusqu’il y a peu, le fumier était perdu pour les terres agricoles.

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

Publicité