Aller au contenu principal

Pour que les agriculteurs ne manquent pas de bras !

Le gouvernement a clairement identifié l’activité agricole comme prioritaire ! A ce titre, le déplacement des personnels travaillant en exploitation agricole est autorisé. Il faut se munir de du justificatif de déplacement professionnel dûment rempli.

 

Le travail agricole est souvent en plein air, en effectif réduit, sur des sites isolés de tout passage et des zones à forte concentration de population ; les exploitations agricoles sont donc moins exposées. Tous les employeurs agricoles ont été sensibilisés aux gestes barrières, et ont adapté leurs méthodes pour assurer la sécurité de leurs personnels. A titre d’exemple, un horticulteur confiait le 19 mars qu’il avait sorti toutes ces chaînes de rempotage pour mettre ses salariés en extérieur et respecter les distances de sécurité (plus d’un mètre).

 

Où trouver de la main-d’œuvre ?

Nombre d’entreprises agricoles peuvent ou pourraient se retrouver en effectif réduit. Pour pallier les absences de leurs collaborateurs, plusieurs outils et structures sont à leur disposition.

 

Tout d’abord, il est possible de déposer une offre d’emploi auprès de la « Bourse de l’Emploi » de l’Anefa Centre-Val de Loire, sur le site www. lagriculture-recrute.org ou en appelant au 02 38 71 95 53.

 

Ensuite, les groupements d’employeurs sont là pour répondre aux besoins de main-d’œuvre saisonnière. C’est simple et rapide, il suffit de faire sa demande par téléphone. Le Groupement d’employeurs de Touraine est joignable au 02 47 25 21 81 ou à getouraine@ agricvl.fr.

 

Enfin, les services de remplacement agricole sont en mesure d‘intervenir pour remplacer un exploitant accidenté ou malade, mais aussi un salarié. Le Service de Remplacement d’Indre-et-Loire peut être contacté au 02 47 25 21 79 ou à indre-et-loire@servicederemplacement. fr. Autre site disponible, www.mission.wizi. farm. Il s’agit d’une plateforme d’échange dédiée à la réalisation des travaux agricoles.

 

Pour toute question, la FNSEA 37 a mis en place un site internet spécial sur les conséquences et les mesures liées au Covid-19 : www.fnseacvl. com.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Méthanisation : « ll faut monter un projet à son image »
Les méthaniseurs de France se sont réunis dans le Lochois les 28 et 29 septembre.
Gaz et azote : les niveaux de prix suscitent de vives inquiétudes
Les agriculteurs, non protégés par un bouclier tarifaire, ont ressenti en premier les conséquences de la flambée des prix du gaz et demandé la
Les actions de Solaal saluées par François Hollande
François Hollande, président de la fondation « La France s’engage », est venu en Indre-et-Loire participer à l’une des actions solidaires orga
A Preuilly, un potager en partage
A Preuilly-sur-Claise, les habitants disposent depuis 2016 d’un espace collectif devenu un jardin partagé.
Pour une meilleure régulation du marché foncier
Avec sa proposition de loi foncière, le député Jean-Bernard Sempastous entend réguler le marché foncier et protéger les installations des jeun
Publicité