Aller au contenu principal

Prise en charge cotisations MSA, date limite 12 octobre

Les exploitations agricoles, Cuma, ETA avec plus de 50 % d’augmentation de charges entre 2021 et 2022 ne doivent pas oublier de faire la demande de prise en charge de cotisations sociales

Suite à l’explosion des charges, la FNSEA a obtenu une enveloppe de 150 millions d’euros de prise en charge des cotisations sociales pour les entreprises avec 50 % d’augmentation de certains postes de charge et des difficultés de trésorerie. La date limite de dépôt de la demande auprès de la MSA a été reportée au 12 octobre. La condition d’accès à la demande est d’avoir plus de 50 % d’augmentation de charges entre 2021 et 2022. La période à retenir est modulable. Elle peut démarrer au plus tôt en mars et finir, au plus tard, en septembre. Les charges à prendre en compte sont, elles aussi, modulables : engrais, GNR, électricité, gaz, emballage et alimentation animale (s’il n’y a pas déjà eu une demande de prise en charge sur ce poste). Des règles particulières sont prévues pour les nouveaux installés (lire la notice jointe au formulaire). En fonction du nombre de demandes et de l’enveloppe départementale, il y aura une priorisation, ou pas, des demandes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
LITIÈRE COMPOSTÉE, UNE ALTERNATIVE À LA PAILLE DE CÉRÉALES
A Pérassay, dans l’Indre,  Enguerran Auclair a repensé son système de litière afin de s’affranchir de la paille de céréales.
Les agriculteurs du Lochois se bougent pour attirer des salariés
Un groupe d’agriculteurs du Lochois est en cours de création d’un collectif d’employeurs et de salariés.
Des élèves bien préparés pour la foire aux vins
La foire aux vins des lycées, organisée à Fondettes ce week-end, est un véritable support pédagogique pour les élèves de BTS viticulture-œnologie. 
La lutte contre l’obsolescence programmée fait l’affaire d’Hugues
Un concept nouveau et dans l’air du temps, voilà ce qui fait le succès du RéparToursNtruck.
Publicité