Aller au contenu principal

Production d’herbe : de l’azote, mais pas seulement !

  Le contexte particulier de l’année a poussé Stéphane Moreau, éleveur allaitant du sud Touraine, à faire l’impasse sur l’engrais de fond épandu à l’automne sur ses prairies. Mais 2022/2023 restera une exception, car le maintien des potentiels des prairies passe par une fertilisation globale, et pas uniquement azotée.

Après vingt années à produire du lait de vache, Stéphane Moreau cesse cet atelier en 2016. « J’ai toujours aimé le contact avec les animaux, introduit-il. C’est la raison pour laquelle j’ai poursuivi avec des vaches allaitantes. » Afin de ne plus assurer les vêlages, l’agriculteur achète de jeunes femelles âgées de deux ou trois semaines. « J’ai acheté quelques limousines ou blondes d’Aquitaine dans les environs, chez des confrères. »  Il dispose aujourd’hui de 70 animaux, croisés entre races laitières et races à viande. « Le marché de la viande est porteur actuellement. J’ai donc augmenté le cheptel », précise-t-il. Les vaches sont commercialisées entre 2 ans et demi et 3 ans, en fonction de leur engraissement. A l’auge, elles reçoivent exclusivement du foin, « excepté au démarrage où elles ont un petit peu de concentrés », détaille l’éleveur. Sur les 80 ha de son EARL, Stéphane Moreau cultive 30 ha de prairie.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comment prévenir et guérir les diarrhées du veau ?

Les diarrhées sont courantes chez les veaux et ont des origines diverses. Quelques conseils pour les prévenir et les guérir.

Lancement d’un groupe d’évaluation pour la loi Egalim en restauration collective

Un groupe de travail a été lancé pour évaluer l’application de la loi Egalim en restauration collective dans

Soigner la phase lactée, déterminante pour la carrière laitière des animaux

 Le plan lacté ne doit pas être piloté au hasard pour assurer une bonne productivité des animaux plus tard.

Gérer l’immunité des veaux pour une bonne productivité

 Les deux premiers mois de vie du veau sont déterminants pour sa future carrière laitière.

Chenonceaux aspire à voler de ses propres ailes

En assemblée générale le 21 mars, les adhérents de l’ODG touraine-chenonceaux ont acté le fait de travailler cette année pour évoluer d’un statut d

Alice Courçon : un esprit sain dans un corps sain !

Avant de reprendre une exploitation caprine, Alice Courçon a choisi de travailler dans différentes fermes, puis de réaliser un stage de parrainage

Publicité