Aller au contenu principal

Semis de blé : derniers espoirs noyés !

Les jours se suivent et se ressemblent. Il pleut. Les sols gorgés d’eau rendent tout semis impossible, notamment dans les sols hydromorphes mais pas seulement. Le potentiel de récolte 2020 est d’ores et déjà amputé.

Même les agriculteurs cultivant des terrains réputés assainis en quelques jours peinent à trouver la fenêtre de tir pour terminer les semis d’automne. Après le colza dont l’implantation n’est que partielle par rapport à la sole prévue, pour cause de sécheresse, c’est au tour du blé tendre d’hiver (35 % de la SAU d’Indre-et-Loire) de voir son implantation fortement entravée, cette fois pour cause d’excès d’eau, alors que la fenêtre des semis se referme dans une dizaine de jours.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Colère céleste à Huismes
Après le froid, le gel et parfois la grêle, les vignerons et tous les habitants de Huismes ont assisté impuissants à une tornade orageuse qui
Jean Castex à Cheverny
Pérennité de l'assurance récolte, verdissement de la PAC, règlement du conflit Airbus-Boeing qui a handicapé les exportations de vins, le premier mini
Se faire remplacer après un accident
Evelyne Lemesle a fait appel au SR 37 à la suite d’une opération de l’épaule.
Fourrages détruits : un chargement salvateur livré à Savonnières
Sinistrés par un incendie, des éleveurs de Savonnières ont reçu une livraison vitale de fourrages apportée par des agriculteurs alertés par le
Forte mobilisation contre la future Pac
Depuis le 2 avril, plusieurs milliers d’agriculteurs se sont rassemblés en divers endroits en France pour manifester contre le projet de la fu
Manifestation le 6 avril : oui à une Pac incitative et non punitive
Les premières propositions du ministère de l’Agriculture ont été dévoilées. Elles préoccupent fortement la profession.
Publicité