Aller au contenu principal

Tailler en deux temps pour décaler le débourrement

Face à la reprise de végétation précoce de la vigne ces dernières années, qui expose les bourgeons au risque de gel printanier, la taille en deux temps semble un levier intéressant.

Une première taille, puis une seconde, pour retarder le débourrement des bourgeons et ainsi limiter les dégâts de gel.

Une visite de vignes de l’AOC vouvray a été l’occasion d’évoquer la taille en deux temps, dite taille à la Malbrough. Le concept : tailler les ceps en partie en enlevant les bois inutiles, en décembre ou janvier, puis repasser pour une taille en plein (baguette et coursons) en fin d’hiver. L’intérêt recherché, via cette deuxième étape, consiste à retarder le débourrement des bourgeons de quelques jours, et à limiter les dégâts d’un éventuel gel. Vincent Peltier, viticulteur à Chançay et président de la Cuma La Chancéenne, partage son expérience : « j’ai pratiqué cette technique cet hiver, car la grêle avait fait beaucoup de dégâts. On a passé la prétailleuse pour gagner du temps, car les brins étaient enlacés. Pour la première étape, on a taillé de décembre à début février. » Le viticulteur prévient : « il faut choisir le bon moment pour le deuxième tour pour ne pas épuiser la vigne, ne pas trop retarder son cycle non plus.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Une nouvelle ferme ovine en Sud Touraine

Installés en 2022 au Louroux, Myriam Eddine et Augustin Peschard développent leur ferme en proposant une gamme de fromages de brebis, qui devrait e

Asperges : un début de saison poussif

 Les producteurs d’asperges attendent de pied ferme des températures plus printanières pour doper la pousse et la demande des consommateurs.

Créer du lien entre producteurs de niche et acheteurs locaux

Le Sud Touraine a pris l’initiative de faire se rencontrer des producteurs de marché de niche de son territoire et les acheteurs locaux. 

Des outils et des rencontres qui vont dans le bon sens

Plusieurs actions visent à favoriser l’approvisionnement local de la restauration collective en Indre-et-Loire, pour une meilleure application de l

Publicité