Aller au contenu principal

Témoignage bovin allaitant : cap sur un système vertueux

Eleveur de limousines à Courcelles-de-Touraine, Jonathan Besnard fait évoluer son exploitation petit à petit. L’augmentation de son cheptel se fait étape par étape et dans une approche générale du système vers lequel il tend.

Jonathan Besnard est naisseur de limousines depuis 2016 à Courcelles-de-Touraine. Après avoir repris un corps de ferme, des terres d’un voisin arrivant à la retraite et d’autres qu’exploitait son père à Channay-sur- Lathan, il a fait construire une stabulation de 60 mètres de long, pour 80 places. Il a ensuite repris cette année des terres à Rillé, et totalise désormais 250 ha (110 ha de céréales et 140 ha de prairies) dont une grande partie à faible potentiel.

 

Le jeune agriculteur a démarré en achetant un cheptel de 60 vaches et cherche désormais à accroître son troupeau. « On ne peut pas investir tout d’un coup sur les vaches, donc j’y vais petit à petit. Aujourd’hui j’ai 80 mères vêlées ; je voudrais augmenter jusqu’à 160 mères dans les années à venir, dans l’objectif de réduire la partie céréalière et d’avoir un élevage plus extensif », glisse-t-il.

 

OBJECTIF AUTONOMIE

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Préserver le bien-être des laitières en été
En bâtiment, différents aménagements permettent de réguler efficacement le stress thermique des vaches laitières. L’interpro
L’écorce de bois : un complément plus qu’un substitut de la paille
L’hiver dernier, les génisses limousines de Frédéric Jouhannet ont passé l’hiver sur une litière en écorce.
La luzerne fédère céréaliers et éleveurs auvergnats
Les synergies entre céréaliers et éleveurs sont possibles pour créer des partenariats gagnants-gagnants. La preuve par l’exemple.
Réseau Fredon : Homme, végétaux, environnement, une seule santé
Fredon France contribue à la surveillance des végétaux dans une démarche « One health » (« Une seule santé »), c’est-à-dire une vision sanitai
S’adapter, le maître-mot de la laiterie de Verneuil
La conjoncture de l’année 2020, inédite avec son marché complètement bouleversé, a compliqué la tâche de la coopérative du Sud Touraine.
Sainte-Maure-de-Touraine : deux concours et un marché
Impossible pour le Comité des foires de Sainte-Maure-de-Touraine de laisser passer une seconde année blanche sans concours de fromages… et de
Publicité