Aller au contenu principal

Témoignage bovin allaitant : cap sur un système vertueux

Eleveur de limousines à Courcelles-de-Touraine, Jonathan Besnard fait évoluer son exploitation petit à petit. L’augmentation de son cheptel se fait étape par étape et dans une approche générale du système vers lequel il tend.

Jonathan Besnard est naisseur de limousines depuis 2016 à Courcelles-de-Touraine. Après avoir repris un corps de ferme, des terres d’un voisin arrivant à la retraite et d’autres qu’exploitait son père à Channay-sur- Lathan, il a fait construire une stabulation de 60 mètres de long, pour 80 places. Il a ensuite repris cette année des terres à Rillé, et totalise désormais 250 ha (110 ha de céréales et 140 ha de prairies) dont une grande partie à faible potentiel.

 

Le jeune agriculteur a démarré en achetant un cheptel de 60 vaches et cherche désormais à accroître son troupeau. « On ne peut pas investir tout d’un coup sur les vaches, donc j’y vais petit à petit. Aujourd’hui j’ai 80 mères vêlées ; je voudrais augmenter jusqu’à 160 mères dans les années à venir, dans l’objectif de réduire la partie céréalière et d’avoir un élevage plus extensif », glisse-t-il.

 

OBJECTIF AUTONOMIE

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Prix des broutards mâles : l’incompréhension
Depuis l’effondrement des cours dans l’été, le prix des broutards est toujours à la peine avec un marché au ralenti.
Export des bovins : la réglementation FCO change
La Loi de santé animale fait voler en éclat les accords conclus par la France avec l’Italie et l’Espagne en matière de FCO.
Semis de luzerne sous couvert de tournesol : pari réussi !
C’est un peu par défaut que Martin De Cauwer a choisi le tournesol comme plante compagne à une luzerne qu’il a été contraint de semer ce print
Plan de relance : déposer son dossier au plus vite
Certains dossiers peuvent déjà être déposés par internet dans le cadre des aides du plan de relance.
Lancement de la démarche label Grand Boeuf en Indre-et-Loire
Face aux pertes engendrées par la disparition de l’ICHN, les élus de la chambre d’agriculture travaillent au déploiement du label Grand Boeuf
L'entretien des haies, nécessaire pour la biodiversité
Sur une exploitation, la haie offre de multiples avantages.
Publicité