Aller au contenu principal

Trouver les moyens de relancer la filière chevreau

En 2020, la crise Covid-19 a complétement déstabilisé le fonctionnement de la filière chevreau à quelques jours de Pâques. Depuis, « les acteurs avancent sur tous les fronts pour enrayer la crise et rebâtir la filière », résume Franck Moreau, secrétaire général de la Fnec.

A l’annonce du premier confinement, le coup d’arrêt de l’économie française a fait s’effondrer la filière chevreau. A quelques jours de Pâques, période faste pour la consommation de cette viande, les ventes ont chuté de manière significative. Cette crise sans précédent pour la jeune filière a mis en évidence son fragile équilibre. « Nous avons eu près de 500 tonnes de surstock, car les abatteurs avaient pris le parti de tout abattre. Avec l’aide des pouvoirs publics, la filière a pu écouler la marchandise. Actuellement, le contexte n’est pas mieux, les abatteurs se sont engagés à collecter tous les chevreaux jusqu’au mois de juin. Grâce à un second volet d’aides, ils vont pouvoir gérer le surstock », explique Franck Moreau, secrétaire général de la Fnec*.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Aide aux éleveurs allaitants, mode d’emploi
Les éleveurs allaitants avec un revenu disponible de moins de 11 000 euros sur le dernier exercice peuvent faire la demande d’accès à l’aide d
La production de miel est victime du printemps maussade
Les récoltes de miel sont faibles voire nulles pour certains miels.
Recherche aliments non OGM désespérément
La crise de l’alimentation animale non OGM se poursuit.
2020, des prix du lait écrasés par la Covid
En 2020, les prix du lait de vache pour les producteurs ont régressé en conséquence de la crise de Covid.
Moisson : des déceptions et de bonnes surprises
Malgré de grosses disparités en fonction des secteurs géographiques, les conditions climatiques n’ont pas été préjudiciables partout pour les
Objectif : lait de foin !
En construisant un séchoir à foin, le Gaec de la Varenne ajoute une nouvelle brique à la construction d’un système laitier autonome en protéin
Publicité